mardi 22 décembre 2009

Assemblée Générale du Groupe Carrefour, quand les actionnaires tapent du poing dans la m****



Une petite vidéo filmée lors de l'AG du groupe Carrefour (GD) où l'un des petits actionnaires donnent son point de vue sur la société et ses produits. Un témoignage plein de vécu par un actionnaire-client de l'enseigne. On y apprend que les produits en promo filent la chiasse, que les caleçons longs d'hiver arrivent trop tard et trop court... berf une bonne séance de rigolade.
Vu d'un autre point de vue, on appréciera la réponse des administrateurs "il faut réinventer le supermarché", très marketing mais très loin de la question aussi. Pourquoi nous vend-on de la merde en barre à prix d'or? D'autant que le cours de l'action se casse la gueule, tout comme les dividendes par action.
Cela donnerait presque envie d'acheter une action, histoire d'être invité à la prochaine assemblée générale.

jeudi 17 décembre 2009

Trash net, Trash world !

ça pourrait être le nom d'un nouveau site, c'est peut-être d'ailleurs déjà le nom d'un site... en tous les cas pas le mien... Voici une petite vidéo que j'ai reçu par mail hier d'un ami dont je tairai le nom.

Une vidéo extrêmement affligeante, voyeuse et à mon goût personnel, vraiment triste pour qui ne sourit pas comme un benet amorphe devant tout ce qu'on lui envoie par courrier électronique.
Je vous laisse juger par vous même, mais moi ça m'attriste et je me pose beaucoup de questions sur le genre humain... vraiment bête? vraiment voyeur, Vraiment con?
Sans oublier de mentionner que cette vidéo est extraite d'une émission de télévision, où ceux qui alimentent le Web de conneries en tous genres, sont allés la prendre avant de la diffuser sur différents sites débiles et  la propager à la vitesse de l'éclair par email. Spread the word... Spread the bullshit, à mon avis!

Ok moi aussi je reçois des mails que je peux trouver drôles ou avoir envie de partager avec mes potes, mais pourquoi cette vidéo? Et que l'on ne me dise pas que c'est pour que cela se sache. Je serais le premier à être heureux qu'il y ait une certaine vertu éducative à ce type de vidéo, mais je pense qu'il n'y en a pas. Pis, on attise les inclinaisons voyeuses des uns et des autres.
Ce n'est vraiment pas ma partie préférée d'Internet!! Pas celle qui fait évoluer le monde, les mentalités et les usages dans la bonne direction.

J'aurais presque envie de laisser mon post tel quel, sans la vidéo, mais comme je n'ai pas voulu décrire ce que l'on y voit, on ne pourrait bien ne pas comprendre ce qui me révolte...
Mais vous n'êtes pas obligés d'aller jusqu'au bout, les 3 premières secondes permettent de comprendre de quoi il retourne.

Avec un peu de chance, les imbéciles n'auront pas pris la peine de lire cet article ni de scroller, et ne verront ainsi peut-être pas cette vidéo "inqualifiable".

jeudi 10 décembre 2009

Une femme tuée par un fourgon de police


J'ai découvert ce matin via le blog Web Police un bien triste fait divers qui s'est déroulé ce matin sur l'île de la cité à Paris. Un car de police a écrasé une femme de 51 ans alors qu'elle traversait sur un passage clouté. Le véhicule de Police aurait brûlé le feu rouge avant de percuter la piétonne. La conductrice a tout de suite déclaré avoir eu un problème mécanique de freinage.

Comme mes lecteurs fidèles le savent, je ne traite pas des faits divers sur ce blog, aussi ma réaction ne porte pas sur cet accident en lui-même dont nous connaitrons les causes et les éventuelles responsabilités lorsque l'enquête de la police des polices aura rendu ses conclusions.

Ce qui m'a poussé à écrire ce billet, c'est la désormais traditionnelle intervention du porte parole du syndicat de la Police, qui avant tout résultat d'enquête prend fait et cause pour sa collègue, la conductrice du car de police.

Personnellement je trouve ce procédé déplacé, et je ne crois pas que ce type d'intervention devrait être autorisée. Tout simplement parce que le principe qu'un policier tire des conclusions avant une enquête minutieuse me semble inadmissible et surtout incompatible avec sa fonction, même si ce n'est pas ce porte-parole qui sera chargé de l'enquête.

De plus, je trouve ses propos et sa description de l'accident inacceptables en l'état : "la femme regardait ses pieds... sous-entendu elle ne regardait pas où elle allait", ce camion "de police-secours" alors qu'il s'agit d'un camion de "police tout court", la mise en cause du parc automobile de la police avec ce camion de "130 000 kms" au compteur... ce qui ne me parait énorme pour un véhicule qui bénéficie d'un service d'entretien et de mécanique dédié.

Il y a un moment où la police doit elle aussi prendre ses responsabilités. Je comprends l'esprit de corps et je ne fais pas partie de ceux qui n'aiment pas la police, bien au contraire, mais je suis personnellement choqué par ce type de déclaration à chaud.

mardi 8 décembre 2009

Des flics ripoux mais surtout cons comme des balais


Aujourd'hui deux policiers se sont fait pincer après avoir braqué un magasin de téléphonie parisien. Bien évidemment les syndicats policiers ont tout de suite condamné cet acte indéfendable. Mais ce qui me chiffonne, c'est que ces policiers ne se soient pas doutés qu'ils étaient filmés par des caméras de sécurité et qu'ils seraient donc immédiatement confondus.
Juste un autre exemple de la bêtise humaine...

vendredi 4 décembre 2009

Les Comoriens (Mahorais) sont-ils des français de 3e classe ?


Alors que Mayotte deviendra en 2011 le 101e département français et le cinquième en Outre-mer avec la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique et La Réunion, on est en droit de se demander si nous n'allons pas accueillir des citoyens de 3e classe au sein de notre nation.
En effet, comment ne pas se poser cette question après la terrible tragédie du vol Air Yemenia fin juin 2009 et la quasi apathie des autorités françaises? Certes nous avons participé aux efforts de recherche de survivants et de l'épave, mais cela aurait été le cas pour n'importe quel autre pays.
En revanche, là où les familles des victimes françaises de la catastrophe aérienne du vol Paris-Rio ont été extrêmement entourées, prises en charge, parfois même appelées directement par de hautes personnalités politiques, les familles des victimes du vol Air Yemenia n'ont pas eu droit à ce traitement. Ni à chaud ni après coup.
Alors si l'on veut accueillir, ou plutôt élargir notre communauté française, il est grand temps de considérer chacun avec égalité et/ou fraternité, et que ces mots prennent enfin une vraie réalité, une consistance, et qu'ils ne viennent pas seulement habiller (travestir) des intérêts économiques ou géopolitiques.

mercredi 2 décembre 2009

Pour Noël, j'offre un biographe Biobble VIP à mes grands-parents!


Comme chaque année, je cherche désespérément ce que je pourrais bien offrir à mes grands-pères qui ont déjà tout ce qu'ils désirent, à savoir en premier lieu, une famille heureuse. Pas question de leur offrir un gadget techno dont ils n'auront aucune utilité ou dont ils ne sauront jamais se servir, exit également les derniers prix littéraires qui iraient prendre la poussière à côté de ceux des années précédentes, la bonne bouteille de whisky ou le cigare, interdits par mammy...

Alors en réfléchissant bien à ce qui pourrait faire plaisir à mes grands-parents pour Noël, j'ai pensé au site Biobble, sur lequel je possède mon profil, avec une courte bio rédigée de mes blanches mains. Ce site Internet, créé en 2005, propose également depuis quelques mois un service de biographes qui se déplacent sur le lieu de notre choix pour réaliser un entretien du proche à qui on a offert le service.

Après 1 à 3 entretiens, selon le biographe, celui-ci se charge de rédiger et de mettre en ligne le portrait virtuel et éternel de son client. Voilà qui me semble être une excellente idée de cadeau pour mes grands-pères. Tout d'abord, je leur fais plaisir en leur montrant enfin que je m'intéresse à leurs histoires, mais surtout je fais un beau cadeau à toute la famille, qui grâce à ce portrait virtuel aura la garantie que l'histoire de ses aïeux sera conservé perpétuellement et accessible en ligne pour les générations futures, mes enfants en tête. Ainsi ils pourront savoir qui était le papa du papa de leur papa, pourquoi avec un nom sino-italien, la famille est installée à Paris, en bref, ils pourront retrouver l'histoire de leurs racines.

Voilà un cadeau qui me semble original, accessible financièrement, puisque chaque biographie me coutera environ 200 euros, là où si j'étais passé par une filière plus classique, type biographie papier, la note eut été au moins dix fois plus salée.
Là pour 200 euros, tout compris, le biographe se déplace, collecte les souvenirs, les réécrit et les publie après que l'intéressé ait fait les corrections nécessaires et donné son feu vert. Je suis sur que ce cadeau plaira à mes grands-parents, d'autant que s'ils ont peur que leur vie soit étalée sur Internet, il est également possible de protéger l'accès à leurs infos grâce à un mot de passe. Ainsi seule notre famille pourra accéder à l'histoire de mes aïeux et de notre famille.
À noter que la conservation perpétuelle des infos est incluse dans le prix.
Alors aucune raison d'hésiter, cette année pour Noël, j'offre Biobble VIP service à ceux que j'aime!


Remarque : Il y a une dizaine de biographes disponibles sur la région parisienne, mais il y a également plusieurs dizaine de biographes installés en province, rendant ce service accessible sur toute la France. >>> liste des biographes

mardi 24 novembre 2009

Sarkozy de retour en banlieue...

Le président Sarkozy a fait son grand retour en banlieue ce matin, 4 mois avant les prochaines élections, pour annoncer de nouvelles mesures de lutte contre la délinquance et le trafic de drogue.
Les journalistes étaient au rdv et l'on a pu voir des images du chef de l'état déambulant à pied dans les rues des quartiers, étonnamment vides, à l'exception de quelques seniors, d'une tripotée de gardes du corps, d'élus locaux et d'une nuée de caméras, micros et de flashs crépitants.
Heureusement que le commentateur de BFM rappelait que Sarkozy était en banlieue, car sinon cela aurait été difficile de le situer... dommage que les banlieusards n'aient pas été invités et que les jeunes aient été persona non grata : Il s'est rendu dans le 93 et le 94, mais les images auraient tout aussi bien pu avoir été tournées dans les hauts de seine, tant les admirateurs du chef de l'état ne correspondaient pas à l'image que l'on se fait de ces banlieues difficiles. Il manquait visiblement un peu de couleur locale...
Avec quelques insultes qui fusent, ça parait toujours plus vrai!?

mardi 17 novembre 2009

Gastronomie française, il est temps de se réveiller!


Mais où va t-on si nos atouts ne le sont plus?
C'est la question qu'il faut se poser quand la mode française enterre ses créateurs, que nos professionnels du tourisme oublient que le client est roi, que les artistes héxagonaux ne font plus recette et maintenant, que Paris perd même son titre de capitale mondiale de la gastronomie.

C'est officiel Tokyo a plus d'étoiles au Michelin que Paris, et notamment plus de triples étoilés... Bravo Tokyo, certes, mais quel dommage pour la France, car si à l'échelle du pays, c'est toujours nous qui menons la course avec 26 "3 étoiles", à ce rythme-là, notre avance ne devrait pas tenir très longtemps.

Et pour un pays dont l'avenir semble de plus en plus reposer sur les services et le tourisme, il est grand temps de retrouver un peu de dynamisme. Certains argueront que les français ne vont pas assez au restaurant... Moi je pense que nos restaurateurs ont loupé le coche avec la TVA à 5,5% qui aurait pu faire baisser d'autant l'addition de leurs clients, tout en multipliant le nombre de couverts total et donc leur profit.

Mais non, ils ont voulu tout garder, pratique éminemment française de la couverture à ses pieds, et au lieu de dynamiser leur secteur, ils continuent à l'asphyxier tout en plombant l'économie avec ce cadeau fiscal immérité.

Bravo quand même aux nouveaux triples étoilés, Eric Fréchon du Bristol à Paris, Gérald Passédat du Petit Nice à Marseille et à Alain Ducasse et son Louis XV à Monaco, qui lui visiblement ne s'endort pas sous ses lauriers.

mercredi 11 novembre 2009

2012 La conspiration, un documentaire anxiogène sur la fin du monde


2012, la conspiration, c'est un documentaire réalisé par Dimitri Grimblat qui a créé le buzz sur facebook à l'occasion de sa diffusion sur France 4 mardi 10 novembre 2009.
En effet depuis quelques mois, tout le monde ne parle plus que de ça, la fin du monde pour le 21 décembre 2012, ceux qui savent et qui s'y préparent, et ceux qui feront partie des 90% de la population à disparaître...
Holywwod s'est également emparé du sujet et un long métrage d'action est prévu pour la fin de l'année.

Sensibilisé à ce sujet qui nous concerne tous grâce au très racoleur mais assez complet blog 2012 - La fin du monde, j'ai voulu en savoir plus et me suis donc calé devant la télé, comme plus d'un million de français pour regarder la Conspiration 2012.

Si je trouve que ce documentaire est très bien réalisé, bien monté, en revanche, je reste un peu sur ma faim en terme d'informations. En gros, je n'ai pas appris grand chose de plus que ce que je savais déjà, mis à part peut-être que la fin du monde en France est prévue, décalage horaire oblige, pour le 22 décembre à 0h32.

Le documentaire, comme son nom l'indique, vise à souligner la conspiration autour de ce sujet, où tout porte à une interprétation fataliste. Malheureusement les partis pris de la mise en scène ne laissent pas suffisamment penser, à mon goût, que l'on démonte la théorie, sauf dans la dernière minute et le générique de fin.

Le présentateur, dont le bureau ressemble à celui d'Enquêtes exclusives, mâtiné du tableau de la mozaïque de Flashforward, m'a hérissé le poil tout au long du reportage.
Non pas par frayeur face à l'évidence du triste sort qui nous attend, mais par son jeu trop accentué "alarmiste", qui pourrait faire l'affaire venant de Pierre Bellemare, mais qui là sonne faux et caricatural : "Je vous donne 3 ans d'avance, tachez d'en profitez".

Au delà, j'ai quand même bien rigolé, grâce notamment :
- à Jean-Pierre Petit, l'astrophysicien, ex CNRS, qui intervient le nombril à l'air pour nous expliquer que l'on connait très mal le système solaire,
- à Grichka Bogdanoff, dernière preuve vivante du passage des extra-terrestres sur notre terre, mathématicien à l'université de Belgrade, qui pense que "si l'objet est très gros, on aura du mal à échapper à la catastrophe",
- Le PDG de Nestlé qui aimerait bien trouver un moyen de nous faire payer l'air qu'on respire,
- et cerise sur la gateau, Cyril et Eddy, les Guides spirituels qui nos apprennent que "On va être ascensionné avec notre propre corps" et "rejoindre la 5e dimension et son corps de gloire"

En conclusion, si vous découvrez en me lisant que la fin du monde est prévu pour 2012, je vous invite à regarder 2012 la conspiration sur le site de France 4 pour vous faire un bagage minimum, indispensable si d'aventure, vous deviez tenir le crachoir d'un inconnu au zinc d'un bar.

vendredi 6 novembre 2009

Un cadre commercial au chômage se vend en 4 par 3


Quand on est au chômage en pleine période de marasme économique, il est très facile de baisser les bras, surtout quand on doit se mesurer à des minots fraichement émoulus de leurs écoles de commerce et autres grandes écoles, qui briguent les postes qui nous intéressent.

Certains se résignent à être un chomeur de plus, d'autres pas, comme Bernard Mauriange, un directeur marketing opérationnel, remercié en janvier 09, après 6 ans de bons et loyaux services.
Ce quinqua dynamique a décidé de prendre le taureau par les cornes et multiplie les démarches pro actives pour retrouver au plus vite un emploi auprès d'une entreprise audacieuse... comme lui.

Dernière action en date, Mauriange s'est offert un panneau publicitaire 4 par 3 pour faire sa promotion : une photo de lui, où il se présente tel qu'il est sérieux, souriant et visiblement affable, une accroche explicite «Directeur commercial audacieux cherche entreprise même profil» et toutes ses coordonnées : numéro de portable, email et site Internet.

Le bonhomme met au service de sa recherche d'emploi toute son expérience marketing en s'organisant un véritable plan de communication.

Personnellement je trouve ça génial, un vrai bon exemple de dynamisme et de volonté, une démarche que l'on pourrait qualifier d'exemplaire. S'il n'est pas question que chaque chômeur s'offre un 4x3, c'est plus l'esprit de la démarche qu'il faut retenir : Ne pas rester à se tourner les pouces en comptant sur le chômage pour vivre ou sur le Pôle Emploi pour nous recaser, sortir de la mêlée en se démarquant des autres candidats, montrer qu'on a la "gniak", qu'on en veut!

vendredi 30 octobre 2009

Portrait d'un type qui a de l'avenir

Savez-vous à quoi ressemblera l'ordinateur portable en 2015?
Moi non plus, mais lui apparemment il sait...
À mon avis, si j'étais à la tête d'un google, apple, microsoft ou autre super meta compagnie, j'engagerais vite ce monsieur.

Ci-dessous, appréciez sa thèse : Le portable de demain

mardi 27 octobre 2009

Dépénaliser le cannabis, une question qui mérite d'être posée ?

Alors que nos voisins européens révisent leur position sur la question du cannabis et que la Belgique vient d'emboiter le pas de la suisse sur le chemin de la dépénalisation de la consommation, la France est encore extrêmement divisée sur la question.

Ces derniers mois, les publicités se sont multipliées pour dénoncer la dangerosité du fléau cannabis, allant parfois jusqu'à remettre en question les résultats d'études scientifiques sur la dépendance à ce produit. En effet, le message actuellement véhiculé dans les spots est que le cannabis entraîne une dépendance.

Ce que ces messages ne précisent pas, c'est que la dépendance est psychologique et non physique à l'instar de drogues comme la cocaïne ou l'héroïne, auxquelles certaines associations anti dépénalisation tentent d'assimiler le cannabis... avec à mon avis un premier effet pervers, celui de créer un amalgame dangereux dans la tête des jeunes qui sont de plus en plus nombreux à expérimenter la fumette.

En effet, vous ne trouverez pas beaucoup de personnes, parlant en connaissance de cause, à savoir en ayant déjà expérimenté le cannabis, qui vous diront avoir ressenti une dépendance physique à ce produit stupéfiant. Aussi, si l'on classe cette drogue sur le même plan que celles que l'on nommait autrefois des drogues dures par opposition justement aux drogues dites douces, cannabis et haschich, comment veut-on que la dangerosité, pourtant avérée de ces autres substances ne soit pas remise en cause par les jeunes. Ce qui pourrait expliquer la forte accélération de la pénétration des drogues dures auprès d'un public toujours plus jeune.

Quant à la dépendance psychologique, rappelons qu'elle n'est pas l'apanage des produits dits stupéfiants : alcool, médicaments, tabac, café, thé, jeu, Internet, jeux vidéos, shopping (achat compulsif) ou même l'amitié et l'amour sont susceptibles d'engendrer une dépendance.

Alors pourquoi pénaliser? La grande question reste de savoir si le cannabis est une porte d'entrée vers la consommation de produits toujours plus dangereux. Et il n'est pas si facile de trancher. Il est effectivement rare qu'un consommateur de cocaïne n'ait déjà consommé du cannabis... sauf que différentes études récentes tendent à démontrer que dans les nouvelles tendances de toxicomanie, les nouveaux utilisateurs de drogues dites dures, ne sont pas forcément passés par la case drogues douces, à moins de considérer l'alcool comme une drogue.

Donc à mon avis, si l'on voulait être totalement cohérent avec notre politique actuelle, le tabac et l'alcool devraient être interdits... mais nous savons que certains lobbies sont trop puissants pour qu'une telle mesure soit envisageable.

Et puis, est-ce que le "tout interdit" est vraiment ce que nous souhaitons comme règle de prévention pour notre société ou est-ce seulement la seule issue possible quant on laisse capituler notre volonté d'éduquer?

vendredi 23 octobre 2009

La France change...

et je ne suis visiblement pas le seul à m'en inquiéter...

Aujourd'hui les journaux titrent "Jean Sarkozy renonce à la présidence de l'EPAD"...
mais il se présente quand même comme administrateur et sera probablement élu à cette fonction dès midi.

What a shame ! Vive le cumul : études + fonctions municipales + administrateur d'établissement public...

Déjà que ses études semblaient, si ce n'est lui donner du fil à retordre, du moins représenter un surcroit de travail (une licence en 5 ans)... heureusement qu'il y a plein de jobs en France où on est grassement payé à ne rien foutre pour arrondir ses fins de mois!
Mais que les jeunes diplômés Bac +6 de 24 ans ne rêvent pas (les plus agés ou moins qualifiés n'en parlons pas), ces jobs sont hors de leur portée... Il faut dire que tout le monde ne peut pas se targuer d'avoir un papa président de la république.

Heureusement certains trouvent encore le recul d'en rire :



Mais ne vous étonnez pas si le Prince Jean prend la présidence de l'EPAD dans 2 ans, car après une aussi longue carrière au sein de cet établissement, gageons, et n'en déplaise à ses détracteurs qu'il aura effectivement toute la légitimité et l'expérience nécessaire!
Les jeunes diplômés au chômage pourront se consoler, d'ici là, ils auront le RSA ;(

lundi 19 octobre 2009

Affaire Jean Sarkozy : L'arbre qui cache la forêt !

Pour revenir sur cette affaire qui a défrayé la chronique et dont le dénouement n'est pas encore connu, je voudrais attirer votre attention sur une dimension de cette affaire qui n'a pas suffisamment été mise en lumière à mon avis.

En gros, même si cette affaire est particulièrement médiatique et terriblement inquiétante à plus d'un niveau, elle est surtout révélatrice d'une pratique tellement ancrée dans les moeurs françaises, qu'il fallait que son niveau soit énorme et touchant au chef de l'état pour qu'elle émeuve l'opinion : J'ai nommé la culture du piston et du passe-droit.

Car si l'affaire Jean Sarkozy déchaine la polémique, elle est loin d'être une exception, c'est même une des pierres angulaires du fonctionnement de notre société. Si l'on appartient pas au sérail, nos chances d'accéder à de hautes responsabilités sont extrêmement ténues. Et ce ne sont pas les quelques exemples "d'ascenseur social", tel le cas Dati, qui doivent nous faire oublier que pour réussir sa carrière en France, il vaut mieux être le fils, le cousin, le frère ou encore le compagnon ou la compagne de.

Autrement dit, je déplore que le débat soit resté dans la superficialité du cas Jean Sarkozy et que les médias n'en aient pas plus profiter pour décrypter la culture du copinage made in France.

mardi 13 octobre 2009

Affaire Jean Sarkozy - EPAD

J'en remets une couche, mais c'est après avoir vu sur Canal Plus, l'illustration de la ligne de défense élyséenne sur la question de la nomination de Jean Sarkozy à la tête de l'EPAD.

En gros, pour ceux qui n'ont pas eu la chance de voir le reportage, l'équipe du Grand Journal de Canal a mis bout à bout les nombreuses réactions des ministres via différents médias et émissions, dont ils étaient les invités.
Là où l'on pourrait s'attendre à des différences, voir peut-être une petite gène, une tentative d'esquiver, en fait... pas du tout!
Ils ont presque tous tenu le même discours, comme si on leur avait remis un polycopié au réveil pour préparer "l'examen" du jour.
Et c'est peut-être ce qui me gène le plus: cette homogénéité de la pensée et ce manque d'esprit-critique;
ce reportage donne vraiment l'impression que nos ministres sont juste de bons toutous qui font les beaux et rapportent la ba-balle comme on leur a appris... sinon à la niche ?

Au-delà du piètre exemple que la France donne à l'international, ce qui est quand même le comble pour un pays réputé donneur de leçon, et qui se devrait donc d'être exemplaire; comment notre président et son gouvernement pensent-ils ne pas entériner définitivement leur divorce d'avec la jeunesse? Comment ne pas alimenter les vocations anarchistes, révolutionnaires, "besancenoires", si on donne tant de grain à moudre en prêtant le flanc à tant de critiques justifiées... Qui plus est, quand les plus hautes instances soutiennent l'insoutenable au risque de totalement se discréditer?
Je suis atterré car je trouve ces comportements parfaitement irresponsables et donc antinomique avec les fonctions de leurs auteurs.

Elle semble bien loin l'époque où les ministres quittaient le gouvernement pour divergence d'opinions... La nouveauté du gouvernement Fillon 3, c'est que l'on s'accroche à son siège! Quelle honte pour la République!

Jean Sarkozy nommé à la tête de l'EPAD, bienvenue en France-Afrique

L'annonce de la probable nomination de Jean Sarkozy, 23 ans, à la tête de l'EPAD (l'Etablissement Public d'Aménagement du Quartier d'Affaires de La Défense) me laisse sans voix, mais fort heureusement les réactions en France et à l'étranger ne manquent pas.

Perso, j'ai un peu l'impression de vivre dans une République bananière où le chef de l'état nomme sa clique et sa famille à tous les postes clefs, sans pour autant se poser un seul instant la question de la compétence ni, et c'est plus grave encore, celle de l'intérêt général. N'est ce pas l'une des premières missions du chef de l'état?

Je n'ai rien contre Jean Sarkozy à titre personnel, qu'il ait été élu à Neuilly soit, il n'y a pas d'âge pour avoir des opinions et faire de la politique*... mais qu'il se retrouve bombardé à la tête du plus grand quartier d'affaires de France me laisse pour le moins dubitatif.

Au-delà du titre ronflant, il s'agit d'un poste important et d'une mission d'envergure, dont les prérogatives risquent de peser sur l'équilibre économique de la zone "Défense" et plus largement sur les impôts des contribuables...

L'expérience n'attend pas forcément le compte des années, mais j'ai peine à croire qu'à seulement 23 ans, sans diplôme ni la moindre vraie expérience professionnelle, l'on puisse prétendre à pareille charge.

Remarquez, ça pourrait être un signe fort envers la jeunesse, la France vous ouvre ses plus hautes instances même sans expérience ni diplôme... Sauf que je ne suis pas sur que n'importe quel petit jeune de chez nous ait la moindre chance, à bagage équivalent avec celui de Jean Sarkozy, de décrocher un poste de manager chez Mc Do... Il pourra y arriver sans aucun doute... mais après être passé à la caisse, en préparation, au nettoyage... Mais jamais du jour au lendemain.

Quelle belle image de la France est-on en train de produire au-delà de nos frontières... Entre ironie et indignation, la presse internationale se moque de la désinvolture de cette nomination du fils à papa-président. Et moi je me demande : si on réussit à nous faire avaler ça, pourquoi pas lui offrir un ministère pour ses 25 ans ? Chiche ?


* en aparté : je suis même plutôt 100% pour que nous ayons de jeunes élus en charge de nos villes!

mercredi 7 octobre 2009

Brigitte, plus de mannequin, un exemple à suivre !


Brigitte, c'est le "femme actuelle" allemand, un magazine pour les femmes qui vient de prendre une décision à mon sens exemplaire : Ne plus utiliser de mannequins pour leurs couvertures ni pour leurs articles.

La raison invoquée est simple : Ne plus encourager leurs lectrices à maigrir sans cesse pour ressembler à des filles, dont on peut souvent à raison, se poser la question de l'anorexie; et plus largement, présenter des corps et des visages qui ressemblent à ceux des "vraies femmes".

Exit les filles chétives de 45kg, bonjour "Madame Tout-le-Monde" ! Voilà un magazine qui prend ses responsabilités afin de ne plus laisser son lectorat s'identifier à des canons de beauté imposés par les diktats de la mode internationale.

Un changement de politique rédactionnelle qui pourrait faire boule de neige en France à un moment où nos parlementaires étudient un texte visant à rendre obligatoire une mention pour signaler les images "retouchées". Brigitte s'est donc mis à la recherche de nouveaux modèles parmi ses lectrices : "Nous cherchons des femmes de plus de 18 ans, qui ont leur propre identité. La coiffeuse, la musicienne, la footballeuse... on n'exclue pas non plus de proposer à des politiciennes ou des actrices de poser pour nous."

Au-delà du coup de pub offert par l'annonce de cette décision, on peut imaginer que cette nouvelle politique aura aussi une incidence sur les coûts de l'éditeur et espérons-le sur la perception que les femmes ont de leur corps.

mardi 6 octobre 2009

MyFab, le point sur les avis 2ans plus tard !



Je ne pensais pas que mon premier billet sur MyFab rencontrerait un tel succès, mais visiblement le récit de mes tribulations "ulyssiennes" pour me faire livrer 2 poufs ont trouvé un certain écho sur le net, voir une véritable cage de résonance.

Mais comme je l'ai écrit en titre de ce billet, 2 ans sont passés depuis et il me semble qu'il est temps, si ce n'est de remettre les compteurs à zéro, du moins de remettre les pendules à l'heure.

Voici donc un petit article récapitulatif pour les internautes pressés qui veulent se faire une idée avant de passer leur commande sur MyFab.

Ce billet a reçu 33 commentaires et 22 votes à ce jour. Notons que le vote n'a été ouvert que plus récemment.

Le bilan des votes :
15 personnes ont trouvé l'article intéressant ou pertinent (votes intéressant ou d'accord) et 7 ont marqué leur désaccord, signifiant par là que tout s'était bien passé pour eux.

Ce qui donne environ 30% d'utilisateurs satisfaits après réception de leur commande. Pour relativiser un peu ce résultat qui peut sembler faible et inquiétant, n'oublions pas que les utilisateurs satisfaits sont certainement moins nombreux à écumer les forums pour partager leur joie : Tout se passe bien, c'est normal et on passe à la suite, en revanche, quand il y a un problème et que l'on se trouve face à un service après-vente obtus voir muet, c'est là que tout un chacun prend le taureau par les cornes.

Maintenant essayons de faire un peu le tri parmi les commentaires pour déterminer les articles qui posent problème et ceux qui semblent visiblement satisfaire les clients de MyFab :

1° Les poufs :
Le plus gros sujet de discorde :)
En résumé : La qualité du produit et le rapport qualité-prix ne sont généralement pas remis en cause. C'est une bonne alternative quand on a pas les moyens de s'offrir un FatBoy. Le seul hic avec les poufs Big George, c'est leur odeur au déballage, mais qui finit vite par s'estomper. En revanche, les délais de livraison de cet article ne semblent que rarement respectés.

2° Optical Table :
Une personne nous a rapporté que sa qualité laisse un peu à désirer, le plateau étant visiblement peint avec de la peinture à l'eau. Cet article a donc été signalé comme fragile. Pas de problème concernant la livraison.

3° Le Baby-Foot :
Visiblement les avis de ceux qui ont commandé sont unanimes, la qualité est médiocre et le baby foot est donc fragile. L'un des commentaires d'un spécialiste du sujet expliquait qu'au prix proposé, il lui semblait impossible de faire réaliser un babyfoot de qualité.

4° Les Toiles et tableaux :
Quelques critiques quant à la qualité des reproductions et à la fidélité des couleurs, parfois jugées fades par rapport aux images de présentation sur le site MyFab. Les délais de livraison ne semblent pas totalement respectés non plus. En revanche, la promesse de remboursement semble avoir été tenu pour cex qui n'étaient pas satisfaits de leur acquisition et qui l'ont renvoyé dans les délais.

5° Le fauteuil Club Legendary Armchair :
Pas de retour concernant la qualité du produit, mais un délai de livraison de 9 mois pour un des clients. Gageons, compte-tenu du process de fabrication et d'envoi, que ce client n'était peut-être pas le seul dans son cas.

6° Les montres GAME OVER :
Un produit qui visiblement satisfait ceux qui ont passé commande (et dont je fais partie). Le produit est livré dans les temps et sa qualité est conforme aux attentes.
Le seul commentaire négatif provient d'une erreur de livraison : une cliente qui a reçu un autre modèle que celui qu'elle avait commandé... ça peut arriver partout !

7° Haut Parleurs Aerosystem de JM Jarre :
Visiblement le produit n'a jamais été livré suite à un changement (ou plutôt un désistement) de fournisseur, mais il semble que MyFab ait pris les devants face à ce problème et remboursé intégralement celles et ceux qui avaient passé commande pour ce produit.

8° La lampe BOW LAMP
Un seul retour et 100% positif, donc visiblement rien à redire sur ce produit pour lequel vous pouvez donc passer commande sans souci.

9° Tabouret Black VIP Cube
Un commentaire nous signale un retard et une qualité un peu inférieure à ce qui était espéré par le client.

10° Canapé SQUARE SOFA
La livraison peut manifestement être un peu plus longue que prévu, mais les clients sont visiblement satisfaits par ce canapé proposé à un tarif vraiment concurentiel.


Je tiens à préciser que cette synthèse a été réalisée à l'aide des commentaires laissés sur ce blog pour l'article "déçu par MyFab" et grâce à ceux postés en réponse au billet "Les bigs poufs MyFab, trop beau pour être vrai" de l'excellent blog COBAYE-CONSO

mercredi 30 septembre 2009

Gleeden pour les infidèles !


Vous êtes marié ou simplement en couple, votre vie à deux manque de piquant...
vous avez envie de découvrir un autre corps, de donner de petits rendez-vous discrets et libertins, bref de tromper votre moitié : Gleeden est fait pour vous!

Gleeden se présente comme le premier site mondial dédié aux rencontres pour les personnes en couple. Mais il ne s'agit pas d'échangisme ou de mélangisme, juste, moyennant finance, de trouver un partenaire pour des ébats adultérins.

Gleeden a prévu d'ouvrir ses portes fin novembre, mais vous pouvez d'ors et déjà vous y inscrire... car ce serait dommage d'ouvrir un site de rencontre... vide!
Mais ne nous en faisons pas trop pour Gleeden, comme on le sait tous, les personnes volages ne manquent pas, leur fallait-il un outil de rencontre dédié, c'est toute la question.

Personnellement, je pense que les infidèles de tous vents devaient trouver leur bonheur avec les meetic.com, match.com, privateandprivate.com et autres sites de rencontres entre adultes consentants.com

Le pari de Gleeden? Peut-être la confidentialité? Mais qu'est ce qui empêchera un homme jaloux ou une femme jalouse de s'inscrire et de rechercher, sous couvert d'anonymat, les partenaires répondant aux caractéristiques de leur conjoint, et ainsi d'obtenir la preuve par x que l'amour de leur vie est un bien le salop / la salope qu'ils suspectaient? Je suis curieux de connaitre le mécanisme prévu par les responsables de ce site dont la réputation est déjà sulfureuse.

En tous cas, leur lancement presse est assuré grâce à la rumeur, au buzz et au ragot... mais est-ce que cela sera suffisant pour se tailler des croupières dans les parts de marché des caïds du secteur?


mardi 29 septembre 2009

Les Experts à Miami sont vraiment nuls !

Aujourd'hui par curiosité et par flemme de regarder le programme TV, j'ai décidé de donner leur chance aux Experts.
Je me disais qu'un feuilleton rencontrant un tel succès devait présenter un minimum d'intérêt, d'autant que j'avais quelques amis qui semblaient apprécier...

Alors je ne sais pas si la série a évolué au fil du temps, ou si elle a toujours été telle quelle... mais j'ai trouvé ça super nul.
Scénario inexistant, personnages lisses et sans intérêt, c'est franchement une des séries les plus nulles qui m'aient été donné de regarder. Et pourtant, comme le dit ma femme, je suis bon public.

En conclusion, les Experts Miami : insipide au possible ...
Et je m'interroge sur les raisons du succès de ce navet et de sa longévité.

vendredi 25 septembre 2009

Grippe H1N1, Fillon rappelle le corps médical à l'ordre!

Sans vouloir entrer dans les polémiques alarmistes de complot à l'échelle internationale, je suis personnellement assez choqué que notre premier ministre, docteur en droit, et notre ministre de la santé, pharmacienne de formation, se permettent d'appeler les personnels du milieu médical et notamment hospitaliers, à "prendre leurs responsabilités".

Visiblement le libre arbitre et notre liberté de choix sont des concepts éculés face à une potentielle pandémie. Pourtant, on ne peut que constater que le corps médical est très largement divisé sur la question de ce vaccin, voir même sur le sujet de la grippe H1N1.

Rappelons que la grippe A fait 1000 morts par semaine dans le monde et que cette nouvelle grippe, très vite identifiée et cataloguée, n'a pas encore fait 3000 morts plusieurs mois après son dépistage.
Alors que l'on a mis plusieurs années à mettre au point des vaccins pour lutter contre d'autres virus, sans parler des longues périodes de test obligatoires avant la commercialisation de nouveaux médicaments, 3 mois après que cette nouvelle souche de grippe ait été isolée, le vaccin était déjà prêt.
Et l'on murmure que plusieurs gouvernements, dont le notre et celui des USA, aurait déjà préparé des plans de vaccination obligatoire.

Je ne tirerais pas de conclusions hâtives, mais je dois avouer que le faisceau d'éléments tangibles et de présomptions autour de ce sujet me rend dubitatif, et que je reste médusé, quand des non-professionnels médicaux, au titre de leur poste de ministre, qui n'est pas un mandat, adoptent une attitude aussi tranchée et vindicative.


Quelques articles à lire pour vous faire une opinion sur le sujet H1N1 :
- Définition et informations sur le H1N1 (Wikipédia)
- Militariser la santé publique (blog Libertés Internets - source originale)
- Communiqué de Presse du 9 mars 2009 de SANOFI (source SANOFI)
- Les anomalies de la grippe porcine (source Bridge / excellent blog qui donne des points de vue alternatifs sur la marche du monde)
- La nouvelle grippe A (H1N1) ressemble à celle de 1918, selon une étude de l’Université du Wisconsin (Mecanopolis)
- Questions et éléments de réponse sur la pandémie de grippe H1N1
- Des enfants vaccinés de force au Maryland (USA)
- Des centaines de milliers de cercueils en plastique découvert dans un champ






Quelques sources complémentaires en anglais :

- FEMA CONCENTRATION CAMPS: Locations and Executive Orders (les camps d'internement de la FEMA et textes de loi s'y rapportant)

- 500 000 plastic coffins (500 000 cercueils en plastique découvert dans un champ aux USA) :

- Fema Coffins for real (les cercueils de la FEMA) :

mardi 15 septembre 2009

Arnaque Carte Bleue - Arnaque Visa dupliquée - Ne pas se laisser faire !

Aujourd'hui un petit (pas sûr) post sur une escroquerie de plus en plus fréquente, dont chacun de nous peut être victime un jour et contre laquelle nous sommes généralement désarmés et seul face à de grosses machines : J'ai nommé les arnaques à la carte bleue.
Que les usagers du Web se rassurent, ils ne sont pas les pigeons prioritaires de ce type d'arnaques.

Arnaque carte bleue, CB dupliquée, carte clonée, de quoi s'agit-il ?

On découvre, un beau jour (pas si sur), que des retraits ou paiements par CB ont été effectués sur notre compte bancaire sans qu'on en soit à l'origine : visiblement quelqu'un a utilisé notre carte à notre insu... car la carte est toujours en notre possession et qu'on est pas du genre à la laisser trainer.
Certains pourront suspecter, parfois à raison, leur entourage mais dans la majeure partie des affaires, ce n'est pas la bonne explication, même si il semble que ce soit la thèse favorite des banquiers.

Souvent il s'agit d'un clonage de carte ou encore d'une duplication de la carte de paiement. Comment procède les escrocs ? Mystère... enfin... il y a trois possibilités plus que probables :
- soit ils installent un dispositif sur un distributeur ou un automate de paiement qui lorsque vous introduisez votre carte en réalise une copie (à ce stade numérique) et un autre système (manuel, humain ou automatisé) leur permet de récupérer votre code. Il ne reste plus qu'à refaire une vraie (fausse) carte.
- soit ils opèrent avec la complicité d'un commerçant qui va discrètement passer votre carte dans un lecteur avant de l'insérer dans le terminal de paiement. La suite du procédé est la même et encore une fois il est très difficile de s'en rendre compte. C'est notamment une des raisons pour lesquelles à présent dans les grandes chaines de distribution (supermarchés, Ikea, stations services...), le client introduit lui-même sa carte dans l'appareil, supprimant ainsi une possible opportunité pour une personne mal intentionnée de copier votre carte. Malheureusement tous les petits commerçants ne sont pas équipés, sans parler des pays où ils ne lisent pas la puce, ou ceux où il faut encore passer la machine dans un sabot à carbone.
- soit ils opèrent directement depuis le siège de certaines grandes banques ou institutions financières en charge des cartes de crédit. (par le truchement d'un complice à l'intérieur ou en piratant les systèmes informatiques)

Le problème c'est que ces 3 escroqueries à la carte bleue ne sont pas rendues possibles par un manque de vigilance des usagers des cartes de paiement, mais bien par le système en lui-même, que l'on nous vend pourtant comme 100% sécurisé.
Or quand cela vous arrive et qu'un bandit effectue pour plusieurs milliers d'euros de transactions à partir de votre carte, la banque va tout faire pour vous faire porter le chapeau.

C'est d'ailleurs ce qui vient d'arriver à l'un de mes amis, un jeune homme bien sous tous rapports, qui a juste joué de malchance :
- il est devenu la cible de ces pirates de la CB
- il est jeune avec peu de revenus et aucun moyen de faire pression sur sa banque
- il n'a pas les moyens d'engager un avocat
En gros, il l'a dans le cul pour parler grossièrement, mais c'est beaucoup plus visuel.
Vous le comprenez en me lisant, je suis révolté ! Mais quand je suis révolté, je ne me courbe pas plus bas que terre, surtout face à ces banques qui se croient comme toujours au-dessus des lois. Quand elle perde notre pognon, nos épargnes... C'est la faute d'un trader et c'est la communauté qui casque, quand c'est un jeune qui se fait truander par le crime organisé, c'est limite lui qui est montré du doigt et qui doit payer l'addition.

Aussi voilà ce que je propose :
Phase 1 : Si vous êtes vous aussi la victime récente d'une escroquerie à la carte bleue et que vous avez du mal à vous faire indemniser, si vous ne savez plus quoi faire, regroupez-vous. Utilisons ce billet comme point de rencontre pour fédérer les victimes.
Si vous avez été indemnisé par votre banque, votre témoignage est utile également : il démontre qu'il y a eu des précédents, que les banques ont reconnu la faillabilité du système et, même en partie, leur responsabilité.

Phase 2 : Médiatisons le mouvement (là je peux aider, car je rappelle que je ne suis pas victime de la fraude à titre personnel)

Phase 3 : Avec l'aide d'un avocat, entamons des procédures. L'union fait la force !

Phase 4 : Continuons à médiatiser ces escroqueries et le refus des banques de reconnaitre leur responsabilité.


À vous de jouer !

PS : Je ne suis ni anti-capitaliste ni anar ni réactionnaire, juste écœuré par l'injustice ou plus exactement par ceux qui ne prennent pas leurs responsabilités.

vendredi 11 septembre 2009

Un ministre de l'intérieur raciste, ça la fout mal pour la France !

Brice Hortefeux piégé par un téléphone portable lors de l'université d'été de l'UMP?
Je ne suis pas d'accord même avec cette expression, reprise par la presse, le journal Sud-Ouest notamment. Je n'aime pas cet accent "machination"... La vérité, c'est que les propos du ministre ont été capturés par un mobile et diffusés sur Internet, certes à son insu, mais ils ont bel et bien été proférés.
"Il en faut toujours un. Quand il y en a un ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes", pas d'équivoque, cette phrase du ministre de l'intérieur Brice Hortefeux dénote quelle que soit son interprétation, humour maladroit ou pas, un profond racisme latent. Et pour un homme qui il y a peu était ministre de l'immigration, en charge des reconduites à la frontière, ça fait carrément froid dans le dos. C'est juste inadmissible.
Le pire, c'est cette ridicule tentative pour faire croire qu'il s'agit de propos détournés, grâce à un subtil montage : Le ministère s'est fendu d'un communiqué ou au lieu de s'excuser publiquement pour ce dérapage, argue que ces phrases feraient référence aux nombres de photos sollicitées par les militants... Brice Hortefeux n'est pas Leonardo di Caprio.
Et l'intéressé Amine Benalia-Brouch d'accréditer cette thèse. Seulement voilà, ça ne tient pas. Je ne peux pas croire qu'un politique, tellement habitué à jongler avec la langue aurait employé le mot "problèmes" pour qualifier le côté potentiellement fatiguant ou usant d'avoir à se prêter au jeu des photos.
Quelle honte !!!

jeudi 10 septembre 2009

La Courte Échelle acculée au mur!

La Courte Échelle, c'est une épicerie sociale parisienne qui propose des produits alimentaires et ménagers à des tarifs imbattables aux personnes n'ayant que de très faibles revenus.
Sa recette ? Collecter les produits dont les dates de promotion sont passées, des dons de généreux mécènes et des subventions, en gros de la récup', mais de qualité, afin de permettre à ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts de se nourrir, de se vêtir et d'entretenir leur foyer sans se ruiner.
Mais voilà, la DASS a décidé de les priver d'une subvention de 15000€ et cette association loi de 1901 qui emploie 2 salariés et des seniors bénévoles a été obligée de fermer une boutique dans le 18e et son équilibre est largement remis en cause... d'autant que la relève tarde à venir pour remplacer les septuagénaires qui voudraient passer la main.

Personnellement je trouve cette décision bureaucratique, stupide et extrêmement malvenue dans cette période de crise. Le motif "Nos missions nous obligent à nous recentrer sur des activités plus axées sur des personnes à la rue"...
Et bien on risque d'avoir de nouvelles personnes à la rue grâce à cette décision arbitraire, d'autant que je trouve ce principe de vente à prix cassés plus intéressant et moins humiliant que la simple (mais nécessaire et louable) charité des restos du coeur et autres oeuvres associatives en faveur des plus démunis. Ce concept aide à la réinsertion et rend leur fierté à ceux qui travaillent et qui sont prêts à payer un peu en échange de leur nécessaire vital. Ce type d'initiative devrait être aidé et développé au lieu de se trouver entravé.

J'espère que les élus locaux et la population se mobiliseront pour infléchir la décision de la DASS.

Pour envoyer votre soutien à la Courte Échelle ou les contacter :
73, rue Curial, Tour C, 19e
Métro : Crimée
Tél. 01 40 38 22 64

dimanche 16 août 2009

Cillit Bang, pas si efficace qu'on voudrait nous le faire croire

On nous présente sans cesse à la télé des publicités pour des nettoyants ménagers censés être toujours plus efficaces. Cillit Bang est l'un d'eux et non des moindres puisque son positionnement marketing l'impose à nos esprits comme l'arme absolue face à la saleté.

Taches de graisse sur nos carreaux de cuisine, calcaire ou rouille sur ceux de la salle de bains, cuvettes de WC décolorées, apparemment quand on regarde une pub Cillit Bang, rien ne lui résiste! Les images témoignent : c'est noir de crasse, un pschitt de Cillit, un coup d'éponge et tout est miraculeusement propre, en témoigne la l'étincelante brillance de la surface là où l'éponge a glissé.

Comme un bon mouton, j'ai acheté Cillit Bang et je suis rentré chez moi, persuadé que je tenais enfin la solution pour éliminer les taches incrustées... J'ai parcouru rapidement le mode d'emploi que j'ai scrupuleusement respecté.

Bilan : Les surfaces légèrement sales ont été parfaitement nettoyées, mais comme l'aurait fait n'importe lequel des nettoyants que j'utilisais jusque là.
En revanche pour les taches incrustées et notamment les taches de rouille (résultant d'un objet métallique laissé sur le bord d'une baignoire), l'efficacité de Cillit Bang n'a rien a voir avec ce que l'on nous montre dans les pubs.

Donc mon avis est que, même quand une publicité respecte les règles afin de ne pas être cataloguée publicité mensongère, elle en reste souvent trompeuse. On nous met trop peu en avant le temps d'action nécessaire ni le fait qu'il faudra souvent frotter et frotter, et frotter encore... pour parfois ne pas arriver à un résultat nickel.

Pourtant si on fait confiance aux réclames que l'on nous présente depuis plus de 20 ans à grands coups de campagnes publicitaires, et que l'on se base sur les "sans cesse" nouvelles innovations censées rendre nos détergents toujours plus efficaces, nous devrions tous vivre dans des maisons immaculées.

Alors personnellement je recommande de faire confiance aux vieilles recettes de nos grands-parents et aux produits basiques, les moins chers en supermarché, tout aussi efficace et peut-être moins nocifs pour l'environnement.

mercredi 22 juillet 2009

La TVA à 5,5% pour la restauration : il y a du hold-up dans l'air !


Plus de doute à avoir, le gouvernement et nos députés européens ont fait un fantastique cadeau aux restaurateurs français en leur permettant d'adopter la TVA à 5,5%.

L'idée partait pourtant d'une bonne intention, diminuer l'addition côté consommateur et favoriser la création d'emplois. Malheureusement cette loi mal encadrée s'avère quasi impossible à faire respecter et le bénéfice réel de cette mesure semble tomber à pic dans les poches des restaurateurs, qui vont ainsi pouvoir augmenter leurs marges.

Officiellement et selon les derniers rapports, 50% des restaurants auraient répercuté cette baisse de la TVA sur les prix de quelques produits à la carte... Permettez-moi d'être dubitatif : Je n'ai personnellement pas encore constaté de diminution des prix sur les plats ni les boissons ni les cafés dans les quelques restaurants que j'ai fréquenté depuis le passage de la loi. Mais ces 50% englobent peut-être la moindre réduction... et c'est là tout le problème : Il est quasi impossible de vérifier si les restaurateurs jouent le jeu!

Au final, on a fait un très beau cadeau à cette profession qui n'est pas pourtant l'une des plus sinistrée et je serais curieux de connaitre le manque à gagner pour les caisses de l'état suite à cette mesure.

En gros et de mon point de vue, c'est encore le contribuable qui trinque à 5.5 !

mercredi 3 juin 2009

Élections européennes du 7 juin 2009

À mon avis et avant même les résultats de ces élections, voilà les pronostics :
- fort taux d'abstention, même si on constate une légère amélioration de la participation à ce scrutin.
- la majorité et l'opposition sont les grands perdants, victimes de votes sanction.
- ceux qui en profitent : les verts en tête, le Modem de Bayrou et le NPA de Besancenot.

Pourquoi :
L'écologie et la protection de l'environnement occupent désormais durablement le devant de la scène, notamment grâce aux nombreux films produits et diffusés ces dernières années.
Le Modem bénéficie des votes de ceux que Sarkozy et Fillon ont déçu, ainsi que de ceux qui ne se retrouvent plus dans un parti socialiste sans programme et sans vrai chef de file.
Le NPA qui agite le drapeau rouge ne peut que canaliser les votes de ceux qui se sentent oubliés : les milliers de désespérés qui rêvent de tout casser pour pouvoir tout recommencer !

Résultat : C'est l'Europe qui trinque !

vendredi 22 mai 2009

Un moteur de recherche qui vous répond : Wolfram Alpha


Wolfram Alpha, c'est le nouveau moteur de recherche que vous pouvez utiliser depuis le 16 mai 2009 pour expérimenter une nouvelle manière de rechercher l'info sur Internet.
Car Wolfram Alpha ne vous présentera pas une liste de lien, mais une véritable réponse à vos questions grâce à l'agrégation sémantiques de ses sources (les millions de sites présents sur le Web)

Voilà peut-être une révolution qui pourrait écorner le monopole de Google sur les recherches en ligne, et qui sait, remodeler une nouvelle carte des bonnes pratiques Internet et des modèles de publicité en ligne.

J'aime bien l'idée et le concept, car l'emprise de Google sur le Web devient à mon avis bien trop forte, avec un droit de vie ou de mort sur n'importe quel site, si d'aventures il devait être blacklisté au bon vouloir d'un algorythme ou d'une stratégie humaine.

Je me souviens de ces gens qui dénonçaient les pratiques de Microsoft et de cette peur du big brother informatique... Et bien là, la situation est encore plus inquiétante... Si le mouvement continue dans ce sens, Google aura bientôt une influence bien loin d'être virtuelle sur notre économie réelle.

Si vous voyez ce que je veux dire, prenez un peu de temps pour aller essayer Wolfram Alpha
, vos enfants vous remercieront !

Menace de grève des pilotes de ligne du SNPL, 2009, un été noir ?

Le syndicat national des pilotes de ligne a menacé de faire grève pendant 4 week-ends cet été, du 10 juillet au 3 août, pour faire pression sur le vote d'une loi qui leur permettra d'obtenir une représentation spécifique.

Mon avis : Je trouve ça honteux et totalement irresponsable alors que nous traversons une crise économique et sociale majeure.

La santé des compagnies aériennes est assez préoccupante, Air France par exemple, renoue avec les pertes financières; par rapport à 2008, 6% de français en moins partiront en vacances cet été et le niveau de réservations touristisques est particulièrement bas cette année.

Aussi les conséquences d'une grève des pilotes de ligne aurait des conséquences financières désastreuses et bien sur, qui paierait au bout du compte, le contribuable.
Autrement dit, les pilotes nous mettent le couteau sous la gorge et je trouve inadmissible que ces privilégiés puissent faire preuve de tant d'égoïsme et d'irresponsabilité.

C'est le gros point faible français, tout le monde tire la couverture sur ses pieds, quitte à découvrir les pieds de l'autre, voir à le laisser complètement à poil dans la rue avec un carton pour se protéger.

Heureusement il y a fort à parier que les pilotes obtiendront gain de cause et que nous éviterons la catastrophe.

jeudi 21 mai 2009

Biobble pour créer son site perso ou trouver un biographe !?



Biobble c'est un site qui annonce "permettre à tout un chacun de créer gratuitement un e-portrait biographique ou professionnel, automatiquement référencé sur les moteurs de recherche".
De plus, Biobble garantit également une "conservation perpétuelle des données", moyennant finance cette fois (dès 50€), ce qui permet ainsi de transmettre son histoire personnelle et familiale à ses descendants et aux générations futures.

Perso, je trouve que le concept est franchement excellent, et j'irais presque jusqu'à dire, d'utilité publique : C'est tellement dommage de ne plus connaitre l'histoire de sa famille, de ne pas savoir pourquoi on habite ici ou là, qui était ses grands ou arrières-grands parents.

Bon maintenant, ça ne résout pas un des problèmes principaux, qui est que le travail ne va pas se faire tout seul d'un coup de baguette magique. Pour retrouver l'histoire de papy sur Biobble, il va falloir soit qu'il l'écrive lui-même, soit qu'on lui offre "Biobble VIP Service", à savoir un biographe personnel qui va venir le rencontrer, le faire parler et qui, à l'aide de son témoignage et de ses souvenirs, va se charger pour lui de rédiger la biographie et de la mettre en ligne sur Biobble.

La bonne nouvelle c'est que ce service est très accessible en terme de prix et notamment en comparaison des tarifs pratiqués par les biographes et collecteurs de mémoire que l'on peut trouver partout sur le net.
Pas de surprise cependant, le travail n'est pas le même : Les uns vous rencontrent 10 fois ou plus pendant des heures et écrivent des centaines de pages, les "biographes biobble VIP" eux se contentent de 1 à 3 rendez-vous et publient environ 2500 à 4000 mots, soit l'équivalent de 3-4 copies-doubles. Résultat : chez Biobble, on peut s'offrir le grand jeu dès 200 euros. Pas de doute, c'est une bonne idée cadeau, qui ne manquera pas de flatter papa, maman, papy, mammy, tonton et compagnie.

Ce que j'aime vraiment, c'est le résultat : Certes on a pas un gros livre sur pépé, mais qui serait lu par qui de toutes façons ?
Là on a plus qu'une simple biographie, on obtient un véritable site Internet personnel, où la biographie est centrale, mais où elle est surtout complétée par plein d'autres contenus : une interview, façon portrait-chinois, un peu comme chez Ardisson, des histoires vécues et des anecdotes qui ont leurs dossiers à part, et bien sur des photos qu'il faudra bien légender, des vidéos...

Le plus surprenant aussi c'est que sur Biobble, on est pas sur un site pour seniors exclusivement, on remarque pas mal de jeunes actifs qui utilisent Biobble pour dire qui ils sont sur Internet. Des artistes, peintres et photographes notamment et bien sur des écrivains.

Pourquoi ?
Parce que Biobble leur offre la possibilité de créer leur site Internet sans aucune connaissance particulière en informatique. Parce que Biobble est gratuit. Et surtout parce que Biobble est très bien référencé sur les moteurs de recherche.
Donc quand on fait partie de la Google génération, il faut pouvoir être trouvé sur la toile et quand on est trouvé, que ce qui apparait corresponde à l'image que l'on souhaite renvoyer.

En résumé, les + de Biobble :
- on crée et on publie son e-portrait gratuitement !
- un service de biographe dès 200 euros
- la possibilité de faire conserver perpétuellement son histoire pour 50 euros
- un très bon référencement sur Google (gratuit)
- la possibilité de protéger l'accès à sa bio avec un mot de passe
- une palette de services vraiment complète

Les - de Biobble :
- un petit temps d'adaptation pour comprendre comment ça marche
- l'édition qui prend un peu de temps


En conclusion, Biobble est vraiment une petite perle du net, avec un vrai concept et une bonne réalisation. Convivial et interactif, le site évite avec talent le piège de sombrer dans la galerie de témoignages posthumes et s'impose vraiment comme un site dédié à la vie et au partage.

Mention spéciale à sa dimension cadeau : Offrir Biobble VIP à un proche pourrait bien être le cadeau chic et tendance de l'année 2010.


http://www.biobble.com

EDIT du 3 mars 2011 :
À la demande de l'éditeur du site Biobble.com, j'ai procédé à quelques corrections afin que mon article soit plus fidèle à l'esprit du nouveau site Biobble(sorti en 2010), j'ai également corrigé les liens qui pointaient dans le vide (pardon à vous chers lecteurs!)...
Ne voulant pas réécrire tout mon article ni le supprimer, j'ajoute quand même les remarques suivantes :
- La nouvelle version a fait un grand progrès en gagnant en ergonomie et en simplicité.
- Le design est plus épuré, plus moderne tout en restant assez intemporel.

Deux enfants arrêtés devant leur école

À Floirac près de Bordeaux, 2 enfants de 6 et 10 ans ont été interpellés à la sortie de leur école et conduits au poste de police.
Les 2 mineurs étaient suspectés d'un vol de vélo, et si on lit entre les lignes, on réalise que la police a voulu jouer sur la surprise pour les empêcher de fuir. Effectivement 2 garçonnets de même pas seize ans à eux deux en cavale sur un vélo volé, ça la fout mal !

Trève de plaisanteries, car le sujet ne donne pas vraiment matière à rire.

Attention cependant, de mon point de vue et en accord avec les principes de base de notre justice,
je ne remet pas en cause la potentielle responsabilité des enfants dans les faits qui leur sont reprochés.
Non, ce que je blame, c'est la manière encore une fois. Envoyer des policiers procéder à une arrestation dans
l'enceinte ou à la sortie d'une école primaire, me semble hors de propos et totalement démesuré.
C'est injustifiable, quelque soit le scénario retenu.

Je ne peux pas croire ni comprendre que les parents n'aient pas été simplement convoqués au poste de police avec leurs enfants.
Voilà qui aurait été une réaction équilibrée face à une présomption de culpabilité.
Mais peut-être la police voulait-elle ou avait-elle besoin d'un flagrant délit !?

On croit rêver !

Si la justice et les forces de l'ordre perdent la mesure, au lieu de donner le la,
notre société se prépare des heures bien sombres.

samedi 9 mai 2009

Quand la grande distribution se fout impunément de notre gueule...

Leclerc me fait bien rire (jaune), d'un côté on s'affiche comme le champion de la défense du pouvoir d'achat à grands coups d'interventions télévisées ou de "quiestlemoinscher.com".


Saviez-vous que le xxx est moins cher chez Leclerc, saviez-vous que xx est moins cher..., saviez-vous que...


À mon tour maintenant : Saviez-vous que chez Leclerc, (mais pas seulement chez ce distributeur, soyons fair), on vous propose de vraies fausses promotions ? Non ?
Alors la prochaine fois que vous faites vos courses, gardez l'oeil ouvert !

Voici un cas qui n'est pas unique et qui ne m'a pas été rapporté par une tierce personne. J'en ai été le témoin direct : Au rayon "Pâtes" d'un Leclerc de province, il y avait une super promo qui portait sur un pack de 3 paquets de macaronis Barilla. La mention, en grosses lettres et en évidence, ne laissait pas place au doute et attirait immédiatement le regard : PRIX CHOC !
Sauf que le prix de ce pack était d'environ 3,50€ alors que le prix unitaire d'un paquet de macaronis (acheté hors pack) était seulement de 0,95€.
Autrement dit quand on achète en promo (dans le cadre de cette offre), on se fait "entuber" :
- on paye près de 60 centimes d'euros en plus par rapport à 3 paquets indépendants (100% identiques à ceux faisant l'objet de la promotion),
- sans cette "fantastique promotion", on aurait peut-être pas acheté 3 paquets.

Moi je fais attention au prix, alors je ne me suis pas fait avoir, mais imaginez une vieille dame qui fait ses courses et qui n'a pas adopté ce réflexe, la seule chose qu'elle verra, c'est le pack avec la mention PRIX CHOC, et croyant faire une bonne affaire, elle glissera les 3 paquets les plus chers dans son cadis.
Personnellement je trouve ça honteux !!! C'est de la publicité mensongère et un abus de faiblesse !

Comme beaucoup de français maintenant, je suis devenu particulièrement attentif non plus au prix des produits, mais au prix au kilo, qui est un bien meilleur étalon pour comparer. Par exemple, il faut savoir que le prix au litre du coca-cola peut être multiplié par 3 selon qu'on l'achète en bouteille plastique de 2 litres, en canette 33cl, en mini canette 20cl ou en petite bouteille en verre de 25cl.
Mais tout le monde ne le fait pas encore et beaucoup de personnes agées sont les dindons de cette farce de mauvais goût.

Alors quand je vois ces distributeurs qui se glosent de ce qu'ils font pour le pouvoir d'achat de leurs compatriotes, je manque de m'étrangler. S'il vous plait, ayez au moins la décence d'arrêter de vous foutre de nos gueules !

Adieu Meetic, bonjour privatendprivate.com !



C'est une tendance étrange observée dans mon entourage, plus précisément dans la population célibataire, qui consiste à ne plus aller draguer sur meetic, mais sur de plus petits sites qui à première vue ne payent pas de mine... mais qui d'avis d'expert, comme Bruno H, sont de bien meilleurs filons pour faire des rencontres.

Bruno H trouve que
"...sur Meetic, la rencontre est devenu trop lisse, trop difficile, un peu comme dans une agence matrimoniale,..., tandis que sur des sites qui ne misent pas tout sur le graphisme, et donc l'image, on peut beaucoup plus facilement rencontrer de jeunes et jolies femmes célibataires, qui ne sont pas contre l'idée de trouver l'âme soeur, mais qui en attendant sont plus en recherche de rencontres, de sorties sympathiques avec de nouvelles personnes, et pourquoi pas quelques cabrioles si affinité..."


Bruno H rencontre 2 à 3 jeunes femmes tous les mois grâce au site privateandprivate.com qui est partenaire du réseau easyflirt. Private and Private est ainsi une porte d'entrée vers un réseau comptant à ce jour plus de 16 millions de membres à travers la planète.

Ce que Bruno aime avec ce nouveau type de site ? Le plus d'authenticité et de simplicité des personnes inscrites. Sur Meetic, il avait rencontré une femme dont la photo laissait supposer qu'elle aurait pû être mannequin, malheureusement pour lui, lorsqu'il l'a rencontré, il s'est rendu compte qu'elle avait publié une photo tirée d'un magazine... Grosse déception qui ne semble pas être un cas unique dans l'univers des rencontres.

Sabine a 33 ans, rencontrée pour les besoins de cet article à travers le site privateandprivate.com, elle confirme.
"On imagine pas les miracles et les mauvaises surprises que l'on peut se faire sur des gros sites comme match.com. Photos retouchées sur photoshop sur lesquelles l'acné disparait comme par miracle, les yeux changent de couleur, les silhouettes qui s'allongent, des photos qui datent d'il y a 10 ans, des photos volées, des mensonges sur l'âge... Les roublardises sont nombreuses ! Alors c'est vrai que sur des sites où tout est moins "disneyland", tout le monde est beau, tout le monde est gentil, il faut peut-être un peu plus trier les profils, mais en définitive on a plus confiance et au final, on est pas déçu !"


Pas de doute, le marché de la rencontre en ligne est en train de muter et il y a fort à parier qu'il n'a pas encore atteint sa maturité. Les quelques éditeurs de site que je suis parvenu à contacter semblent s'entendre sur un point, le téléphone mobile sera certainement le prochain acteur de poids dans l'univers de la rencontre !

mardi 21 avril 2009

La séquestration tourne mal, un patron décède d'une crise cardiaque...

Le patron de cette société n'avaient pas l'habitude de se laisser marcher sur les pieds.
D'ailleurs, quand c'était arrivé aux autres à la télé, il avait clamé à sa femme et à ceux qui étaient là pour l'entendre, qu'avec lui, ça ne se passerait pas comme ça.
Qu'il menait ses employés à la baguette et que d'abord, jamais ils n'oseraient et quand bien même, qu'il ne lui faudrait pas longtemps pour tous les remettre au pas.
Aussi quand les employés l'ont empêché de quitter l'usine ce vendredi soir, alors que femme et enfants l'attendaient pour partir à Deauville, il a laissé éclater sa rage.
Les employés, qui ne s'attendaient pas à tant de résistance, ont du se mettre à cinq pour le maitriser. Enfin quelques baffes plus tard, il était sagement ficelé sur une chaise au milieu des chaines de montage.
Sa mauvaise humeur avait cédé le pas à une hargne totale face au manque de reconnaissance des employés, à qui il avait pourtant garanti un salaire pendant tant d'années.
Les représentants des employés n'arrivaient pas malgré toute leur bonne volonté à entamer le dialogue. Il ne voulait pas les écouter et braillait des menaces à la cantonnée : Il les poursuivrait en justice, liquiderait pour de bon cette société et les enverrait tous pointer au chômage...
Alors les employés l'ont bâillonné. Il n'y avait rien d'autre à faire pour qu'il se taise. Son visage était écarlate de rage, ses cheveux collés par la sueur nerveuse qui coulait depuis le sommet de son crâne, jusque dans ses yeux et le long de ses tempes vers son cou. Il refusait d'entendre les revendications de ces hommes qu'il connaissait pourtant pour beaucoup par leur prénom.
Il refusait de sa calmer et luttait pour maintenir le maximum de sa résistance physique face à cette contrainte. Bientôt déshydraté, il ne réalisa pas tout de suite qu'il se sentait étrangement mal, après tout sa poitrine était oppressée depuis quelques heures déjà. Puis d'un coup la douleur devint intenable et il mit toutes ses forces à l'exprimer à ses geôliers.
De leur côté, les employés ne comprirent pas quel drame se jouait sous leurs yeux.
Les deux ouvriers chargés de le surveiller, pendant qu'on décidait des suites à donner au mouvement face à son mutisme forcé et à cette fin de non-recevoir leurs revendications, n'étaient pas des flèches, mais pas des méchants non plus. Ils crurent simplement que cet entêté de patron piquait encore une de ses crises et lui souriaient bêtement en l'encourageant à se calmer. Ce furent ses dernières images car déjà il n'entendait plus rien, deux sourires forcément cruels de son point de vue, avant que son cerveau ne disjoncte.
Pendant l'espace d'une longue fraction de seconde, les employés pensèrent qu'ils étaient parvenus à calmer leur patron, mais très vite, ils décelèrent une odeur forte d'urine mêlée d'excréments. L'un d'eux, qui avait bossé 2 ans auparavant dans une morgue ne s'y trompa plus. Paniqués devant l'inéluctable, ils appelèrent les responsables syndicaux du personnel, qui en référèrent aux responsables syndicaux du secteur, qui appelèrent les régionaux qui firent remonter l'information aux plus hautes instances syndicales nationales.
Une heure plus tard, devant une cohorte de journalistes, de caméras, de micros et de flashs crépitants, l'ambulance se fraya un chemin vers le portail de l'usine, avec à son bord, le corps sans vie de ce patron.

Demain les pouvoirs publics sanctionnaient gravement et pour l'exemple l'accident.
Les syndicats descendaient en nombre dans la rue avec à leur suite les étudiants, forcément inquiets pour leur avenir. Besancenot appelait à la révolution immédiate et... (à suivre ou à imaginer)

Peut-être mieux vaut-il trouver une solution avant que cela dégénère ? non ?
À mon humble avis, ça ne va pas tarder à déraper !

La crise s'est installée pour un moment et il faut s'attendre à ce que les plans de licenciements se développent tout au long de l'année.
Au début, il y a eu un patron pris en otage pour de bonnes raisons, la presse et les pouvoirs publics ont été cléments. L'opinion publique était favorable à ces "robins des bois" des temps modernes. Alors il y a eu une autre séquestration, puis une autre et encore une autre, et encore une, et ainsi de suite.
Tout le monde n'y voyait qu'un côté grand-guignolesque sympathique, peu osaient y déceler les prémisses d'une révolution, sauf ceux qui l'attendaient, voir l'appelaient de toute leur âme.

Mais personne ne semblait remettre en cause le côté bon enfant "désobéissance civile" de la chose. Jusqu'à ce regrettable accident, un petit drame qui mit le feu aux poudrières.

vendredi 10 avril 2009

Il faut faire enfermer Bernard Monnier !

© http://www.sachadratwa.net/



Qui est Bernard Monnier et pourquoi mérite t-il selon moi d'être enfermé ?
Parce que c'est un psychopathe réactionnaire qui véhicule des théories de conspiration générale débiles et dangereuses, un troublion fanatique qui déversent des hectomètres d'âneries et de contre-vérités, en dispensant ça et là 2 informations si ce n'est réelles, du moins crédibles pour noyer le poisson.


Le blog de BERNARD MONNIER
(pour juger par vous-même)

Personnellement je ne comprends pas qu'il reste encore des éditeurs de site Web pour héberger ces tissus d'abomination et ces propos révisionnistes.

Vive la liberté d'expression, mais à bas ceux qui en abusent !

mardi 10 mars 2009

Cherche podologue pour occuper les fonctions de Ministre de la Culture

Ce matin sur BFM TV, Bourdin recevait Christine Albanel qui s'est notamment exprimée sur la loi Hadopi contre le téléchargement illégal.

Sans revenir sur le fond du sujet, déjà amplement discuté de part et d'autre et où il sera difficile de trouver un consensus qui satisfera tous les intéressés, je dois avouer que je suis consterné que l'on puisse laisser à Madame Albanel la charge de piloter ni même de participer à un débat dont elle ne maîtrise visiblement aucun des tenants et aboutissants, si ce n'est quelques idées générales sur la défense des droits d'auteur et par la même de la création musicale.

En effet, cette interview était véritablement édifiante quant à sa crasse nullité et à son ignorance quasi totale des problématiques techniques, qui sont pourtant au cœur du problème.

Quand notre ministre de la Culture nous parle de "la" Wifi, je pourrais m'étrangler de rire si la question n'était pas vraiment sérieuse.

Il est temps qu'à chaque poste clé de notre pays, on nous mette une personne véritablement qualifiée. Certains ont fait grand cas de la nomination par Sarkozy de François Pérol à la direction de la 2e banque de France, mais lui au moins est parfaitement qualifié. Madame Albanel, avec tout le respect que je lui dois, n'a en matière de nouvelles technologies de l'information pas plus de connaissance ni de capacité à être force de proposition, que n'en a mon podologue, avec tout le respect que je lui dois.

lundi 9 mars 2009

Le nouveau loto : Bienvenue au JLA (Joueurs de Loto Anonymes) !

Fin 2008 alors que les médias nous apprenaient que nous allions nous enfoncer dans une crise dramatique telle que nous n'en avions jamais connue, la Française des Jeux nous annonçait le lancement d'un loto nouvelle formule, où nous allions pouvoir gagner beaucoup plus souvent.

Personnellement je trouve ça super nul !

Le loto, j'aime ça ou plutôt j'aimais ça.
Je considérais que jouer au loto était une sorte d'hygiène mentale : Certes les chances de gagner était minimes, mais chaque semaine, voire 2 fois par semaine, un quidam comme moi empochait quelques millions alors qu'il n'avait lui aussi qu'une chance sur 14 millions.

Un nouveau loto beaucoup trop cher :
Les prix ont été multipliés par 3,5 : avant je jouais 2 grilles pour 1,20€, maintenant c'est 2€ par grille.

Sans compter les jokers qui pour moi n'ont rien à faire sur un billet de loto sauf à essayer de nous soutirer plus de fric. Le numéro Joker, pour moi c'est exactement comme l'ancienne loterie, avec un billet plus cher et pas forcément plus d'argent à la clef.
Pour ceux qui sont un minimum superstitieux et qui jouaient leurs numéros fétiches à chaque tirage, il faut en outre jouer un jour de plus, et donc dépenser encore plus d'argent. Car désormais la FDJ récolte également le lundi !

Et après ça, on colle une petite image "Restons Maitre du Jeu" sur 150 pixels en bas de page pour se donner bonne conscience... Mais on se fout de qui ???? D'autant que le restons est vraiment plus petit et que "Maitre du Jeu" n'a pas qu'une résonance de "prudence" : le maître c'est celui qui domine, celui qui fixe les règles, celui qui fait la loi et qui a raison. J'aurais préféré quelque chose du genre "je suis (un joueur) responsable" ou encore comme je l'ai lu ce matin sur le cobaye-conso, "souviens-toi qu'une grille c'est l'équivalent de 2 paquets de pâtes pour ta famille" !

Donc là où auparavant on pouvait jouer à tous les tirages de la semaine pour 2,40€, il faut maintenant compter 6€. Quand on pense que la française des jeux, c'est nous, c'est l'état, franchement ça craint ! Totalement irresponsable !

Prenons le cas d'un addict qui jouait depuis des années 2 grilles identiques à tous les tirages parce qu'il est superstitieux et "psychiquement faible". Ce peut être vous, votre voisin de palier, votre frère, n'importe qui... Et bien pour continuer sans se sentir spoiler (ne pas avoir à renoncer à une de ses grilles fétiches ni risquer de voir ses numéros sortir à un tirage auquel il n'aura pas joué, il va donc devoir débourser 12€ par semaine et 48€ par mois, au lieu de 2,40€ et 9,60€ !!!!
Les pouvoirs publics ne jouent vraiment pas leur rôle dans cette affaire !

Sans compter ces petites ruses insidieuses pour nous faire jouer plus et perdre plus :
- Numéro chance commun pour toutes les grilles (à moins de refaire un ticket séparé, il n'est pas possible de prendre un numéro chance différent pour chaque grille)
- Numéro chance supplémentaire qui augmente considérablement le coût de la grille
- Intrusion du loto jusque sur notre téléphone portable
- Le tirage du lundi qui maintient vraiment le joueur dans l'ambiance loto du lundi au dimanche.
- une grille plus souvent remboursée pour que l'on puisse plus facilement rejouer cet argent, c'est le principe même de la machine à sous...

mercredi 4 mars 2009

Assemblée nationale : 2 minutes, Drive-in législatif ?

Le temps de parole pour les questions et les réponses est désormais limité à 2 minutes...
À mon avis, c'est une aberration :

1° Certaines idées ne se défendent pas en 2 minutes.
Sinon pourquoi ne pas étendre le principe à la justice, c'est sur, on désengorgerait plus vite encore les tribunaux.

2° Les discussions à l'assemblée ne doivent pas devenir des joutes rhétoriques.
Sinon on risque de tomber dans de dangereuses simplifications et de viser "l'effet" plus que d'essayer de convaincre de la justesse de ses arguments.

3° Cela revient à reconnaître que chacun dans l'hémicycle campe sur ses positions et que le dialogue parlementaire n'est qu'une mascarade.
Pourquoi alors ne pas supprimer toute discussion et passer directement au vote ?

4° Prenons l'hypothèse possible d'un élu bègue : Je ne suis pas certain que cet disposition (2 minutes de temps de parole) soit réellement compatible avec son handicape ni du coup avec les droits de l'homme.

In fine avec la liberté d'expression en 2 minutes, on coupe la parole à nos élus et l'assemblée nationale risque vite de ressembler à une interview de Jean-Claude Bourdin*.

* Dont je reconnais la qualité du travail, même si je regrette qu'il abuse de cet instrument (couper la parole à son interlocuteur) : qu'il empêche la langue de bois certes, mais quand il empêche son invité d'argumenter, c'est de "l'anti-jeu".

lundi 16 février 2009

Ne touchez pas à la taxe professionnelle !

Dans le genre fausse bonne idée, c'est encore pire que la réforme de France Télévision.
Je suis d'accord qu'il est temps de trouver des solutions et qu'il ne faut pas hésiter à remettre les choses à plats, mais en aucun cas, il ne me semble judicieux de toucher à ce qui marche déjà très bien comme ça.

La taxe professionnelle, c'est ce qui permet à beaucoup de nos collectivités d'offrir de bons services à leurs administrés. C'est une source de financement locale irremplaçable et non compensable. C'est ce qui permet de financer le ramassage des ordures, le ramassage scolaire, les crèches, les aides sociales locales... et beaucoup plus encore... et tous les emplois qui vont avec.

Ce qui est drôle c'est que cette mesure soit proposée par notre président, qui est l'ancien maire de Neuilly sur Seine, une ville qui bénéficie d'une fantastique manne grâce à la taxe professionnelle des nombreuses entreprises installées sur son territoire (et en sus, mais à vérifier, d'une partie de la taxe pro de la Défense)

mercredi 4 février 2009

SMS et appels surtaxés : On nous prend vraiment pour des cons !

Je ne sais pas vous, mais moi, toutes ces pubs où l'on vous suggère de composer tel ou tel numéro surtaxé, ou encore d'envoyer tel mot par sms au huit quarante douze quarante douze, afin de savoir si vous allez être augmenté, rencontrer l'amour de votre vie, gagner à la loterie et cie, ça me rend hystérique.

Pourquoi ?

1° Comme indiqué dans le titre, on nous prend vraiment pour des cons, notamment nos enfants, que l'on conforte dans une crédulité frôlant la mystique ou la superstition, en leur faisant croire qu'envoyer éternité, harmonie ou cresus au 8 ** ** va leur permettre de savoir si leur amour durera toujours, s'il sont compatibles avec leur copain ou copine ou encore s'ils sont nés pour faire fortune.

2° Parce que les chaines de télévision ne sont pas très regardantes sur les messages publicitaires qu'elles diffusent, cf 1°

3° Parce que les pouvoirs publics me semblent totalement absents du débat, hormis sur la transparence de la tarification : Mis à part, obliger l'annonceur à dire combien coûte son service (et d'une manière lisible), nos organes de surveillance publics sont totalement muets sur le sujet.

Bref c'est la honte, encore une fois, et il serait temps que cela cesse.

Je vous quitte avec cette petite vidéo, toujours aussi sympathique et bien vue de "La Chanson du Dimanche" qui colle parfaitement au sujet et dénonce avec beaucoup plus d'humour que votre serviteur ces services SMS et d'appels surtaxés pour les grands naïfs.



"Et si tout simplement tu es content, envoies 8 200 200..." à bon entendeur !

vendredi 23 janvier 2009

Série d'overdoses à l'héroïne : une nouvelle mode ?

Les journaux du moment consacrent des articles et des dossiers sur une épidémie de surdoses d'héroïne.
Les faits : De l'héroïne coupée au xanax, qui démultiplierait dangereusement ses effets, cause de nombreuses overdoses en Ile de France : une trentaine en quelques jours.

Pas de doute, c'est inquiétant, cette drogue déjà complètement merdique, créant dépendance physique et psychique, est mélangée à du xanax par les dealers afin de maximiser leurs profits. De vendeurs de mort, ils deviennent vendeurs de mort rapide.

Maintenant je reste plus dubitatif sur les médias qui tirent immédiatement des conclusions un peu faciles : Il y aurait une nouvelle mode à l'héroïne, une sorte de démocratisation de cette défonce.
BFM TV commente : Autrefois les utilisateurs d'héroïnes y arrivaient par l'usage de cannabis et de cocaïne, maintenant les 15-25 ans sont touchés par ce phénomène.
Cette citation est une citation "à peu près" mais elle est assez symptomatique :
- Cette drogue a, selon moi, malheureusement toujours touché les jeunes (peut-être moins les 15-20 ans, mais n'oublions pas les années 70...)
- En revanche, je trouve gravissime cet amalgame entre drogues douces et drogues dures : le pétard n'est pas un déclencheur, du moins pas plus que l'alcool, que la première cigarette, que d'avoir des parents qui fument ou que de voir des magasins vendre des cigarettes dans les rues.

Et je crois que c'est ce dangereux mélange, visant à diaboliser la fumette, que l'on doit peut-être considérer comme le grand responsable de cette situation.
Forcément, si fumer des pétards et se shooter, c'est la même chose, comme ont tendance à le dire les médias en ce moment, emboitant ainsi le pas à certains politiques, il est évident que les jeunes ne vont plus bien discerner les dangers bien différents relatifs à la consommation de ces drogues.

mercredi 21 janvier 2009

20 janvier en France et aux USA

Alors que les États-Unis d'Amérique investissent Barack Obama 44e président de leur histoire, ce qui à mes yeux apporte une touche d'espoir à cette année 2009 aux perspectives déjà bien sombres, le symbole même de la démocratie française aka Assemblée Nationale est mis à mal par son président (celui de l'AN, pas Sarkozy).
En gros, alors qu'aux USA la démocratie progresse sans conteste, puisqu'un homme noir accède enfin à la fonction suprême alors qu'il y a moins d'un siècle il n'aurait pu participer à cette élection même comme simple électeur, en France dans le berceau de la République, les élus du peuple sont snobés par le président de l'hémicycle, qui n'est dès lors plus le protecteur de sa charge.
Inquiétant, non ?

vendredi 9 janvier 2009

Arrêtez de nous faire pleurer avec Sami Naceri !!!

Sami Naceri a quasiment tranché la gorge hier du nouveau petit ami de son ex-compagne...
Selon BFM TV, il pourrait bien avoir des problèmes... C'est drôle, j'ai l'impression d'avoir déjà entendu ça et pas qu'une seule fois.
Mais que fait la justice, une démonstration de son fonctionnement à 2 vitesses ?
N'importe quel autre type se serait déjà trouvé en prison à purger une "bonne" peine pour les précédentes conneries de Sami Naceri. Lui, non.
De deux choses l'une, soit il a un excellent avocat, ce qui est surement le cas (ça aide de pouvoir payer ou plutôt d'être connu : les avocats sont plus motivés à profiter de votre "gloire" pour faire mousser leur réputation), soit la justice reconnait des circonstances atténuantes pour le statut de star.
Perso je trouve que c'est la honte, allez ensuite expliquer aux jeunes des cités qu'il faut qu'ils se conduisent correctement ou que sinon ils en paieront "les pots cassés" en prison.
On s'insurge des récidivistes quand ce sont des violeurs, mais quand ce sont des stars, ça fait les choux gras de l'actualité et ça parait presque normal.
Mais collez-le en prison, sa prochaine connerie, ce sera quoi ?
Et arrêtez avec les "le pauvre, il se sort pas de ses histoires de drogues, d'alcool..." ; il faut surtout qu'il arrête de se croire tout permis et intouchable.
Il existe des lois et des peines pour ceux qui les enfreignent, appliquez-les !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...