mercredi 29 décembre 2010

Fin d'année et besoin d'une nouvelle mutuelle? Cherchez l'info sur Mutuelle Expert!


Mutuelles, complémentaires santé, zone 1, carte vitale, contrat, cotisation, déremboursement, frais réel, franchise, tiers payant, vignette bleue, assurance maladie, dépassements d'honoraires...

Si vous aussi ces termes vous donnent mal à la tête et que ce qui vous intéresse, c'est de savoir combien vous paierez votre mutuelle et combien elle vous remboursera une consultation chez le médecin ou une prothèse dentaire, le blog Mutuelle Expert est fait pour vous.

Mutuelle Expert, c'est le blog d'un passionné de l'univers de la santé (et oui, ça existe :) ), ancien journaliste pour le site Mutuelle-Assur, qui publie tous les jours des articles qui dissèquent les actualités des mutuelles, de la CPAM, de la sécu et de la santé...

Un bon site pour trouver une info objective et la garantie complémentaire santé adaptée à ses problématiques. À noter que le blog propose également un comparateur de mutuelles qui permet de demander des devis auprès des courtiers les mieux positionnés du marché...
Bref, l'auteur connait bien son rayon "mutuelle" et nous fait profiter de ses bons plans!

jeudi 23 décembre 2010

Game.fr, des pratiques honteuses!

Un petit coup de gueule pour terminer l'année contre le vendeur de jeux vidéos Game.fr qui a des pratiques assez discutables et surtout fort décevantes pour le bon client que je suis généralement!

Exposé des faits : J'étais à la recherche du jeu "call of duty black ops" pour ma console et je découvre une offre en achat immédiat sur ebay particulièrement alléchante : 7,50€ hors frais d'expédition.
Comme je me méfies toujours de ce qui est trop beau pour être vrai, je vérifies illico qui est le vendeur et je découvre GAME.fr, powerseller...
Du coup je fais confiance et je me dis que ce prix cassé est le fruit d'une stratégie de communication du distributeur qui veut gagner en visibilité sur ebay et sur Internet, voir encourager un client à commander plusieurs produits (stratégie de prix d'appel) ou encore que les volumes lui permettent de rattraper ce type de bons plans. D'ailleurs, il y a quelques autres jeux récents à prix "sacrifiés".

Donc je passe ma commande et je règle immédiatement comme demandé via paypal.
Jusque là tout va bien entre moi et Game.fr.

24 heures plus tard, je reçois un email de Game.fr que je vous retranscris fidèlement ci-dessous :

[Bonjour Nom Prénom, (vive l'intelligence artificielle)

Nos fournisseurs viennent de nous informer de l'indisponibilité momentanée d'un ou plusieurs des produits de votre commande 000000000-0000000.

Nous sommes désolés de ne pouvoir être en mesure de vous livrer ces produits et nous regrettons de devoir annuler votre commande. Celle-ci ne sera bien sûr pas débitée ou remboursée rapidement par notre service client.

Les indisponibilités de nos fournisseurs sont le plus souvent temporaires et ces articles restent référencés sur Game.fr. Nous vous invitons à repassr ultérieurement votre commande.

Si vous avez la moindre question...
]

Décryptage :

[...Nos fournisseurs viennent de...] Sur ebay, on vend des articles que l'on a en stock!... d'ailleurs, il y avait une quantité de 40 jeux à vendre indiquée sur la page de l'article.

[... indisponibilité momentanée...] Le jeu est toujours en vente sur le site mais à plus de 60€ et après appel au distributeur du jeu, il n'y a aucune rupture sur ce blockbuster de fin d'année, qu'on trouve d'ailleurs partout en rayon dans n'importe quel point de vente de jeux vidéo et même en grande surface.

[... nous sommes désolés de ne pouvoir ... vous livrer...nous regrettons de devoir annuler votre commande...] Comme c'est drôle, pour une indisponibilité momentanée, ils ne s'excusent pas du retard en demandant notre patience, mais ils annulent et remboursent directement la commande.

[... Les indisponibilités de nos fournisseurs sont souvent temporaires... nous vous invitons à repasser ultérieurement...] Si c'est juste temporaire, pourquoi annuler? Pourquoi redemander de venir commander chez eux, sachant que leurs infos de stock sont fausses?

1ère conclusion : On nous prend vraiment pour des cons ou des pigeons!

2e conclusion : Game.fr a peut-être fait une erreur d'étiquetage... Mais leur réaction a tout du refus de vente!

Et un refus de vente, ce n'est pas anodin ni surtout légal : Comme le précise l'arrêté ministériel du 31 décembre 2008, le vendeur a l'obligation de vendre un produit au prix affiché. Donc même si le prix résulte d'une erreur, ils en sont responsables et doievnt honorer les commandes, qui plus est lorsqu'elles ont déjà été payées.

Or, ne pas le faire constitue, selon l'article L.122-1 du code de la consommation, un refus de vente passible d'une condamnation pénale (amende de 5e classe) pour Game.fr

Il faut que j'attende encore quelques jours pour pouvoir mettre une évaluation négative (ultra négative sur ma transaction) mais je serais très heureux d'avoir vos réactions et idéalement de retrouver d'autres personnes victimes de cette pratique pour, pourquoi pas, entamer une procédure groupée!

Ci-dessous une petite capture d'écran des commentaires négatifs de Game.fr sur ebay, preuve que mon cas est loin d'être une exception :


Edit du 29 décembre 2010 :
Au final, je n'ai jamais reçu la moindre réponse à mon email. Après appel au service client, eux trouvent cela tout à fait normal et que le remboursement est suffisant pour les dédouaner complètement. Bien évidemment, je ne suis pas du même avis et je vais leur laisser une évaluation salée! Et il est bien évident que plus jamais je ne passerai la moindre commande chez Game.fr, un vendeur qui ne tient pas ses promesses.

Edit du 7 janvier 2011 :
Juste retour de baton, Game.fr a reçu une avalanche d'évaluations négatives sur ebay en décembre.
Le powerseller qui affiche toujours un taux de satisfaction dans ses évaluations de 97,5% n'a contenté que 80% de ses clients en décembre, ce qui est un indice minable et qui trahit bien un gros problème tant au niveau des pratiques commerciales, que du service client et du SAV. Je vous laisse jeter un coup d'oeil à l'image ci-dessous, copie d'écran des évaluations de Game.fr, pour vous permettre de juger par vous même. De mon côté, je ne suis pas prêt de commander quoi que ce soit à ce vendeur. Et vous?

Et en cadeau bonus, voici la copie de la page des dernières évaluation négatives : 200 évaluations négatives pour Game.fr et cela en moins de 15 jours... Cliquez sur les images pour les agrandir... La liste des évaluations négatives était tellement longue que j'ai été obligé de la couper en 3 :)
Evaluation négative Game.fr
Game.fr, évaluations négatives sur ebay
Game.fr, évaluations négatives sur ebay.fr

samedi 11 décembre 2010

Condamnation des policiers à de la prison ferme, normal!

Hier le tribunal de Bobigny a condamné 7 policiers à des peines de 6 mois à 1 an de prison ferme, les reconnaissant coupables de mensonges pour avoir accusé à tort un homme d'avoir volontairement percuté un agent lors d'une interpellation. Ce jugement a aussitôt  déclenché un mouvement de protestation  et une manifestation des forces de police, tout en provoquant bon nombre de réactions indignées, notamment des syndicats de police et de Brice Hortefeux.
Le ministre de l'intérieur a déclaré que ce jugement "peut légitimement apparaître, aux yeux des forces de sécurité,  comme disproportionné", tandis que Patrice Ribeiro, le secrétaire général de Synergie-Officiers condamnait "un acte politique et syndical" dicté par l'aile gauche du syndicat de la magistrature, dominant au tribunal de Bobigny, dont les décisions de justice sont très souvent qualifiées de laxiste.

Le citoyen que je suis, pourtant de droite même, s'il ne se reconnait pas dans le pouvoir en place, ne saurait pourtant se ranger à leur avis et, bien au contraire, je partage l'opinion de la gauche qui réclame "des sanctions immédiates contre  ceux qui viennent de mettre en cause publiquement la justice alors qu'ils sont  dépositaires de l'autorité publique"Il me semble effectivement intolérable que ces policiers aient utilisé leurs véhicules de fonction toutes sirènes hurlantes pour manifester leur mécontentement.
Et je suis toujours choqué de voir les syndicats de police se ranger systématiquement derrière leurs camarades et ce, quels que soient les faits qui leur sont reprochés, ou encore, invoquer d'autres responsabilités, là où ils devraient prendre les leurs. Ne parlons même pas de l'attitude inexcusable du ministre qui se permet de mettre en cause la justice.

Car rappelons les faits qui sont graves : Ces policiers ont fait de fausses dépositions pour faire condamner un autre homme à de la prison, et son passé douteux, pour lequel il avait déjà à priori "payé" puisqu'il était en liberté, lui aurait forcément coûté très cher. Ces policiers se sont ligués contre lui en se servant de leur position d'agents de la force de l'ordre, ce qui est pour moi 100% impardonnable. Ne pas condamner sévèrement cet acte aurait été un très mauvais signal à envoyer à la police et plus largement au pays tout entier, qui pourrait finir par croire que le pouvoir donne tous les droits.

Non, le pouvoir donne avant tout des responsabilités, quel que soit le niveau où on l'exerce, et il faut les assumer ou changer de carrière. En aucun cas, on ne doit tolérer que des policiers puissent utiliser leur statut, qui plus est en collusion, pour faire indument condamner un suspect, la France n'est pas la Russie! Rappelons que si le prévenu avait été condamné et qu'il avait finalement réussi à prouver son innocence, ce sont les magistrats qui se seraient retrouvés en première ligne.

Cela étant dit, il convient cependant d'écouter le message envoyé par la police qui accuse le tribunal de Bobigny de remettre en liberté trop facilement des individus dangereux et nuisibles. Mais c'est un autre débat et les sanctions ne doivent pas être comparées. Celles visant les policiers dans cette affaire sont justes et légitimes, certaines relaxes peuvent ne pas l'être, mais il faut arrêter de tout amalgamer.

Il serait bon de cultiver un peu plus l'exemplarité des plus hautes sphères vers les échelons inférieurs et notre société aurait certainement de meilleurs repères et je pense que ce devrait être le "la" envoyé par le président, relayé par ses ministres, ses fonctionnaires et ainsi de suite. Malheureusement cette notion d'exemplarité semble bien loin d'être une priorité pour ceux qui nous gouvernent.

vendredi 19 novembre 2010

Restaurant Le Village, Villa Royal : Cher et prétentieux!

Aujourd'hui un petit billet consacré au restaurant Le Village dans la très sympathique Villa Royale, à 2 pas de la Madeleine et de Chanel, où j'ai déjeuné hier.

La décoration et les finitions sont soignées, une clientèle chic occupe toutes les tables au RDC comme au 1er, me laissant espérer un agréable déjeuner.

Alors que nous patientons en terrasse en attendant que notre table se libère, on nous amène la carte pour nous permettre de faire notre choix et de passer plus vite commande.

Première réaction : La carte est appétante, variée et propose des plats assez classiques... à des prix exorbitants... On comprend tout de suite qu'il faut payer l'adresse et la déco. Jusque là rien de gênant, on est venus en connaissance de cause...
Mais c'est vrai que pour un somme toute quelconque restaurant de déjeuner d'affaire ou de snacking pour accro du shopping, le cheeseburger à 28€ ou le chateaubriand béarnaise à 32€ peuvent malgré tout paraître assez chers.

De mon côté, je commande un chateaubriand et un coca, mes amis un tartare et un cheeseburger, un autre coca et de l'eau.
2 minutes plus tard, les boissons arrivent, cocas servis au verre et 1/4 d'eau minérale Evian apporté d'autorité, alors que mon amie n'avait pas spécifiquement demandé de l'eau minérale. Je goûte mon soda, verdict : infect! Visiblement ils remplissent les verres à partir d'une bouteille en plastique éventée ou pire d'un coca "reconstitué" façon restauration rapide et mal dosé. Premier point noir!
J'oserais même demander au garçon s'il s'agit d'un vrai coca, question pour laquelle j'obtiendrais pour toute réponse un laconique "oui", là où j'espérais que le serveur s'inquiète de savoir s'il y avait un problème, si le coca n'était pas bon ou éventé. Mais non, j'ai commandé, on m'a servi, le reste ne les concerne pas.

Arrivent enfin nos plats : là pas d'économie de bout de chandelle, chaque aliment à son assiette ou son ramequin dédié, comme si le "directeur artistique" des lieux n'avait pas connaissance de l'exiguïté des tables, notamment de notre petite table ronde où ils n'ont pas hésité à installer 3 personnes.
 À noter que la hauteur d'assise des chaises est particulièrement peu commode pour manger élégamment, et ce malgré une assise confortable qui colle bien à l'ambiance feutrée des lieux.

Mon chateaubriand est étrangement présenté et découpé, la béarnaise faite maison selon le serveur est servie froide et mon plat est accompagné d'un ramequin de haricots verts baignant dans le beurre et légèrement salé au sel de Guérande.
Impressions gustatives : Ma viande, demandé saignante, est servie presque à point et manque cruellement de goût, fort heureusement, j'ai la béarnaise pour y remédier et une salière récalcitrante emplie d'un sel fin insipide.
Le tartare est lui bien présenté, mais le cheeseburger maison de mon ami ressemble à ces sandwich que l'on achète surgelé et que l'on peut réchauffer chez soi en 2 minutes au micro-ondes. Petite consolation, ses frites sont assez bonnes, mais peut-être industrielles... En tous les cas, elles sont bien cuites, dorées et croustillantes.
Bref j'avale sans grande conviction mon bout de viande qui innonde mon assiette de sang, mes amis leurs plats respectifs et nous décidons de ne pas tenter les desserts, nous contentons d'un simple café, tout à fait correct.
Nous demandons l'addition et quittons les lieux, moi me promettant en mon for intérieur de ne plus jamais revenir et d'écrire très vite ce billet, dont je vous livre ci-dessous la conclusion.

Mon avis sur le restaurant Le Village, villa Royale :
Inadmissible, je n'ai vraiment pas eu l'impression d'en avoir pour mon argent, plutôt celle de me faire tondre comme un mouton : la qualité de la cuisine n'est pas à la hauteur du cadre ni de la déco et moins encore des prix pratiqués.

lundi 8 novembre 2010

Bouillon de culture, un autre regard sur la sexualité!

C'est ma femme qui me l'a fait découvrir et je dois avouer que le titre du billet, forcément un peu racoleur -je suis un pénis- , m'a incité à lire la suite pour voir si le texte tenait ses promesses.
Et si ce billet existe aujourd'hui à la Une de "Mon avis sur Tout", c'est que la réponse est "oui"!

C'est l'histoire d'une blogueuse qui nous racontait des tranches de vie sexuelle dans un style là aussi forcément pas politiquement correct, mais avec un grand talent de plume et d'observation et avec, n'en déplaise à ses quelques détracteurs, beaucoup d'humour.

Alors je ne vous en dis pas plus et je vous invite à aller découvrir ce blog sur les inrocks!

http://blogs.lesinrocks.com/bouillondeluxure/2010/09/04/je-suis-un-penis/

Image d'illustration © Insert Subliminal Message Here

dimanche 31 octobre 2010

Dépénalisation du Cannabis : La Californie confirme son avance

Alors que la Californie avait été le premier état des USA à dépénaliser l'usage thérapeutique du cannabis, la côte ouest semble prête à faire un nouveau pas en avant en légalisant totalement sa consommation, même par des personnes non atteintes de pathologies médicales.
La commercialisation serait également autorisée mais bien évidemment ultra encadrée.

Pourquoi?
La Californie veut endiguer l'économie souterraine et les violences qui y sont liées en supprimant le monopole des dealers.

Mon avis?
Personnellement je trouve que l'idée est censée et que ce pourrait également être une bonne solution pour couper court aux petits trafics en France.
Les opposants à cette idée comptent comme toujours la cohorte de personnes qui ne connaissent pas le sujet et qui assimilent cannabis et drogues dures, les états voisins qui ont peur que leurs mafias locales aillent se fournir légalement dans ce havre permissif, à l'instar de la France qui voit d'un mauvais œil la Hollande et ses coffee shops.
La Hollande, un pays dont on pourrait peut-être un peu plus s'inspirer si on ne faisait pas que se focaliser sur les points d'antagonismes et que l'on regardait un peu plus le tableau d'ensemble...
D'ailleurs je vous invite à aller voir les statistiques sur la toxicomanie et la délinquance au pays des tulipes, le seul pays où l'on loue ses prisons à d'autres pays tant on a du mal à les remplir.
Bref, vous l'aurez compris, je croise les doigts pour que la mesure passe en Californie et que l'on puisse bénéficier d'une 2e zone de comparaison des effets de cette politique de tolérance.

jeudi 28 octobre 2010

Comment coucher grâce aux réseaux sociaux :)

Aujourd'hui j'ai décidé de mettre en avant un post du blog de Valentin Pringuay qui nous explique
comment coucher grâce aux réseaux sociaux. Bien que le nom du post et son contenu soient assez raccoleurs, je dois dire que son article est vraiment bien fait, agréable à lire, souvent drôle et surtout le plus important à mes yeux, fruit d'une bonne analyse de la problématique.

Certains y verront éventées leurs stratégies de séduction, d'autres y perfectionneront leur technique et le plus grand nombre pourra se faire une idée du concept de la drague 2.0.

Alors sans plus attendre ni vous révéler les détails, je vous invite à découvrir son article sur son blog : Web Tribulation

Bonne lecture!

mardi 5 octobre 2010

Leclerc, champion du marketing!


À défaut d'encenser les prises de position du groupe Leclerc, il faut au moins leur reconnaitre un talent marketing hors pair, mêlant démagogie et opportunisme médiatique!

Après le comparateur de prix qui voudrait nous faire croire que faire ses courses chez Leclerc, c'est moins cher qu'ailleurs, après Leclerc, champion du pouvoir d'achat des français, voici Leclerc, champion de l'écologie avec l'opération "Zéro Prospectus"

Dans ses derniers spots de pub, l'enseigne annonce vouloir éradiquer les prospectus et autres catalogues qui envahissent nos boites aux lettres toutes les semaines, en contribuant ainsi à abattage de plusieurs milliers d'arbres chaque année.

Voici les points qui me mettent en rogne :

1° Certes l'idée est bonne et ne pourra qu'avoir un impact positif sur l'environnement, mais quand l'objectif est à 10 ans, on ne peut pas vraiment le qualifier d'ambitieux. D'autant que d'ici là, il pourra être largement oublié et remplacé par de nouveaux engagements conjoncturels et opportunistes.
2° Encore une fois, on nous prend pour des cons, bien plus que l'environnement, le grand gagnant in fine du passage au numérique sera l'enseigne Leclerc elle-même, car outre les coups d'impression, la distribution de ces catalogues coute une vraie fortune, sans parler du CO2 à compenser. Pour info, ces dépliants représentent pas loin de 20 à 30% du budget des enseignes.
3° Et notre champion du pouvoir d'achat ne parle pas d'une éventuelle baisse des prix des produits corrélative à cet abandon du papier, moins encore de payer mieux les producteurs.
4° Ni d'ailleurs de la manne extraordinaire représenté par nos adresses email qui seront fantastiquement qualifiées par la compilation avec nos habitudes d'achat pour peu que nous ayons une carte de fidélité.

En conclusion, oui aux gestes pour l'environnement mais non au Greenwashing et à la récupération médiatique par des enseignes dont la seule visée à court, moyen et long terme se résume à leurs parts de marché, au CA généré et aux bénéfices nets à redistribuer aux actionnaires.

En prime, je vous invite à découvrir le blog d'Olivier Dauvers "le Web Grande Conso" qui pourra certainement vous intéresser!

mercredi 20 janvier 2010

People & Gotha, le torchon chic ?


Connaissez-vous People et Gotha? Pas forcément et c'est peut-être mieux ainsi! Rassurez-vous, vous ne perdez pas grand chose, sauf peut-être de franches rigolades... à condition d'être un adepte du second degré.

Pourtant People & gotha ne se veut pas être un magazine drôle, il se voudrait même être le nouveau Point de Vue (et images du Monde - en référence, non pas à notre planète terre, mais au "Grand Monde", bien nés et compagnie, ndladb - ).
Si l'on peut certes trouver un certain charme désuet à Point de Vue, il est fort difficile d'en dire autant de People & Gotha, que j'ai découvert avec une immense stupéfaction.

Le scénario de la découverte (pour vous expliquer que je partais vraiment sans idée pré-conçue) :
À la maison, c'est ma femme qui est en charge de la presse et des magazines, comme elle dispose de plus de temps que moi pour les lire. Dernièrement, elle m'a ramené un exemplaire de GQ que je feuillète à raison de 3-4 pages avant de m'endormir. Or avant hier soir, je reprends le magazine qui est resté ouvert sur ma table de nuit et me replonge dans sa lecture. Alors que celui-ci me paraissait jusque là plutôt intéressant et agréable à lire, je le trouve soudain parfaitement insipide et je m'étonne d'un tel décalage d'une page à l'autre : chroniques élogieuses de produits, personnalités et entreprises inconnues, peoples sans actualité, articles débordant de fatuité, etc. C'est alors que j'ai réalisé que People et Gotha s'était glissé insidueusement dans ma pile de lecture et que ce n'était pas GQ que j'étais en train de lire. Révélation! Ma femme, amusée, m'a aussitôt invité à lire l'edito : Consternant!

L'edito flippant de People et Gotha (morceaux choisis) :
[... Las de Paris et de ses beaux parleurs sans lendemain, People & Gotha a pris - très officiellement - le chemin de la Suisse... Heureusement, Paris sans les parisiens, reste la plus belle ville du monde... enfin pour ceux qui subsisteront...]
Signé jean-Sébastien Robine, éditeur et rédacteur en chef
Sans oublier le PS ahurissant : [Ce magazine ne sera plus transmis aux 3 000 lecteurs dont les noms figurent sur "la liste"].
*** de Dieu! ouhhhhh, j'en connais (ou pas) qui doivent être bien tristes. sic!

Déjà 12 numéros vendus :)
Quand on pense que notre époque est supposée être celle du déclin de la presse magazine, c'est impressionnant, et j'en profite pour saluer sur ce point le talent de son éditeur, d'être parvenu à faire financer et publier non pas ni deux ni trois mais douze numéros de cet ovni du papier glacé.
La recette de ce succès réside peut-être dans la recette de son contenu : Une fantastique manne de publi-rédactionnels, ou pseudos publirédacs, ou l'observateur aguerri remarquera le chassé croisé des articles, des pubs, des sujets et des auteurs que l'on retrouve tout au long de la lecture.

Bref, si Point de Vue vous laissait déjà songeur, People & Gotha vous fera franchement marrer, à tel point que vous le prendrez sous toutes les coutures pour retrouver quelque part la griffe "Jalons" de Basile de Koch, grand détourneur (en dérision) devant l'éternel de la presse quotidienne et magazine. Mais non, point de ça ici, People & Gotha est un vrai magazine qui se prend vraiment au sérieux, alors si vous avez 2,90€ à perdre pour rire, achetez-le!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...