mardi 19 avril 2011

Légaliser le cannabis or not?

Le maire de Sevran, Gatignon, fait parler de lui en relançant un pavé dans la mare du sujet de la légalisation du cannabis. Gatignon se prononce "pour" et ses arguments font mouche car on ne peut pas le taxer de "méconnaissance du sujet".
En effet, la ville qu'il administre en Seine Saint Denis compte plusieurs cités et il est confronté au quotidien aux problématiques de ce marché noir générateur d'une insécurité grandissante, tant les profits de cette économie souterraine incitent ceux qui en ont les rênes à toujours plus de violence pour rester les maitres du business.

Voici un extrait de l'interview accordée par Gatignon à Rue89 :

Gatignon face aux dealers par rue89

Mon point de vue?
Je pense que stigmatiser le cannabis comme la première des drogues (dans le sens de la chronologie de consommation des drogues où il serait la passerelle vers la cocaïne, l'extasy, etc.) est une des plus grosses erreurs de notre pays. La première drogue en France, c'est ex-equo le tabac et l'alcool, drogues certes légales et sociales, mais drogues avant tout.

Le cannabis est une drogue douce qui consommée avec modération ne présente ni plus ni moins de risques que le tabac ou l'alcool, comme le démontrent de nombreuses études scientifiques. Et si le cannabis peut effectivement amener certains vers d'autres drogues, ce mécanisme est également vrai avec l'alcool.

Vous buvez une bouteille de vin avec un ami, personne ne vous montrera du doigt alors que votre taux d'alcoolémie dépassera largement le seuil légal ; vous fumez un joint avec ce même ami, vous risquez une bonne garde à vue. Mais là n'est pas le sujet du débat voulu par Gatignon.

Son idée, c'est d'enrayer le trafic de cannabis en le légalisant, ce qui ne me semble pas être une mauvaise piste. Si notre pays se doit également d'être à même de proposer de meilleures perspectives d'avenir aux jeunes qui grandissent dans les cités, il ne doit pas tolérer que la "promotion deal" et ses caïds puissent être les seules références de succès dans les quartiers.

Certains craignent que cette économie souterraine ne s'effondre, laissant de nombreuses familles sans ressources, mais comme le dit très justement Gatignon, un nouveau marché légal va se mettre en place et il y aura des emplois à pourvoir. Peut-être pas pour tout le monde, mais si dealer n'est plus une perspective d'avenir, les jeunes des cités retrouveront-ils peut-être un peu plus de considération pour les bancs d'école.

D'autre part, il est vrai que si l'insécurité liée au trafic n'est qu'une vague notion pour ceux qui ne vivent pas là où il s'opère, les statistiques des meurtres, agressions et autres phénomènes liés (vandalisme, racket, zone de non droit) en constante progression donnent une vision beaucoup plus tangible de cette réalité.

On peut également s'interroger sur le bienfondé de la thèse, longtemps prédominante chez les "biens pensants", qui voulait que légaliser le cannabis (ou le dépénaliser) soit une incitation faite aux jeunes à tester d'autres substances, un simple report un cran au-dessus de l'interdit. Personnellement je pense que rien n'est moins sur et bien au contraire! Si on présente le cannabis aux jeunes comme le grand satan et qu'à l'usage, puisque plus de 50% d'entre eux essayent un jour ou l'autre, ils se rendent compte que finalement les conséquences ne sont pas celles dont on les a toujours menacées, je pense que l'on décrédibilise du coup l'ensemble des discours de prévention sur d'autres drogues, qui sont-elles, beaucoup plus pernicieuse et dangereuse pour notre jeunesse.

Alors légaliser le cannabis or not légaliser le cannabis, je crois que la question mérite d'être posée en dehors de toute passion, en pesant les pours et les contres. De mon côté, mon choix est fait mais je pense que le débat, ou malheureusement la polémique, a encore de beaux jours devant elle, car ce sujet provoque de très nombreuses passions et que les plus passionnés, d'un bord comme de l'autre, ne sont pas les plus à même de se prononcer.


PS : Si vous êtes pour et que vous êtes à Paris le 18 juin, rendez-vous à la Villette pour participer à la manifestation annuelle "Appel du 18 joints" organisée par le CIRC
Cliquez-ici pour signer la pétition (plus de 15 000 signatures)

2 commentaires:

Enregistrer un commentaire

MAST vous donne la parole, c'est l'occasion de donner votre avis, alors profitez-en!
NB : Les messages grossiers, orduriers, injurieux, diffamatoires, spam, etc. seront directement supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...