mardi 14 juin 2011

L'arnaque des mutuelles professionnelles obligatoires

Mutuelles et couvertures santé professionnelles obligatoires : Ce qui pouvait sembler au départ comme un progrès social ou une bonne nouvelle pour les finances des salariés, se révèle finalement un piège imparable et liberticide.

L'idée de base était pourtant intéressante : Permettre au plus grand nombre de bénéficier d'une complémentaire santé qui serait financée, du moins en partie, par leur employeur. Qui plus est à une époque où la sécurité sociale, criblée de dettes qui s'accumulent d'année en année et engloutissent une grande part de nos finances publiques, rembourse de moins en moins d'actes et surtout, de moins en moins bien. Les revenus les plus faibles devaient ainsi avoir les moyens de bénéficier d'une couverture santé complémentaires pour un coût bien moindre car partagé grâce à une prise en charge par leurs entreprises.

Pourtant à l'usage, ces mutuelles sont plus obligatoires pour les salariés que pour les entreprises et engendrent parfois des situations ubuesques, car les salariés des entreprises qui ont choisi d'opter pour ces contrats employeurs imposent la mutuelle de leur choix à leurs salariés, leur conjoint et leurs enfants.
Des salariés ont ainsi du rompre leur contrat existant pour adhérer de force à la mutuelle choisie par leur employeur et pire, à une formule qui ne répond pas forcément à leurs besoins.

On est ainsi en droit de se demander de qui ont voulait préserver le ou les intérêts, car l'opération est fiscalement et donc financièrement intéressante pour la grande majorité des entreprises qui l'ont adoptée, sans parler des éventuels intérêts croisés que cette mesure a favorisé (cf affaire Malakoff-Médéric et mutuelles des 170 000 employés de Pole Emploi*).

Bref vopus l'aurez compris je suis 100% contre cette mesure , du moins telle qu'elle a été instaurée et mise en application : les contrats sont souvent plus chers que ceux auxquels les employés auraient souscrits par eux-même, sans pour autant leur apporter une couverture satisfaisante.

>>> Pour en savoir un peu plus sur les contrats mutuelle employeur obligatoire




* Suite à la loi Fillon de 2003, depuis janvier 2009, Pôle Emploi (né de la fusion entre l'ANPE et les ASSEDIC) a contraint ses 170.000 employés à résilier leurs contrats avec leurs mutuelles pour adhérer à une "mutuelle employeur obligatoire" et à y inscrire leurs enfants (sauf s'ils étaient déjà couvert par leur conjoint via une mutuelle employeur obligatoire). Et c'est le groupe Malakoff-Médéric qui a raflé la mise, obtenant d'un coup d'un seul, 170.000 adhérents supplémentaires, sans compter les ayant-droits. Ajoutez à cela les 800.000 salariés des CHR (café-hôtellerie-restauration) qui ont opté pour cette mutuelle dirigée par Guillaume Sarkozy, le frère du président qui leur a offert la TVA à 5,5% et vous comprendrez un peu mieux les différentes imbrications et les avantages d'être proche du pouvoir en place... et que dans ce type de situation, on se demande vraiment si c'est les intérêts des salariés qui ont prévalu.
Pour en savoir plus sur cette affaire Malakoff, Sarkozy et Mutuelles obligatoires

Illustration © Quitter la secu

lundi 13 juin 2011

Et Chirac dit tout haut ce que pensait la France tout bas

Jacques Chirac a déclenché un mini tremblement de terre en déclarant ce weekend qu'il voterait Francois Hollande à la prochaine élection présidentielle... À moins que Juppé ne soit candidat.
Hollande a été parmi les premiers a commenté ce soutien inattendu en déclarant qu'il s'agissait d'une boutade, avant que tour à tour, à droite comme à gauche chacun y aille de son analyse et de son commentaire.
L'onde de choc fut telle qu'un communiqué officiel de Chirac tombait dimanche pour annoncer qu'il s'agissait d'une plaisanterie entre démocrates qui se connaissent de longue date.
Ce qui m'intéresse dans cette Info, c'est le tohu-bohu généré par cette sortie de l'ex président, qui illustre à elle seule le fait qu'en France soit on est de droite, soit on est de gauche mais qu'on ne change pas de camp, même pour rire.
Pourtant il se pourrait bien comme certains l'affirment que Chirac ait très librement exprimé le fond de sa pensée sans ambages... Et le démenti officiel n'y change rien. Le plus intéressant ici, c'est que finalement même l'ancien président réagit comme toute une partie de la droite, déçue si ce n'est par elle-même, du moins par celui qui nous gouverne et sa clique... Au point de changer de bord.
Autre point révélateur et qui plaide pour une déclaration réfléchie est que Chirac ait ajouté sauf si Juppé se présente, ce qui donne le la d'une position tout sauf Sarkozy... Qui pourrait bien devenir le mot d'ordre de la prochaine élection, à l'instar de ce qui s'était passé en 2002 face à Jean-Marie le Pen.
En espérant que cela ne fasse pas le jeu de la fille de ce dernier... Quoique certains avouent à demis mots préférer la vague bleue marine à l'idée de rempiler avec la bande du petit Nicolas pour 5 ans et de risquer une suite à la conquête.*


*le film sur l'accession au pouvoir de Sarkozy dont le succès n'a rien à envier à la cote de popularité du président.

vendredi 10 juin 2011

OS X Lion, mettez le roi de la savane dans votre mac!?


Apple vient de l'annoncer à sa dernière Keynote et dans la foulée, par mail, à tous les abonnés à l'apple store, la firme lance son tout dernier système d'exploitation, peut-être le dernier de la série des félins, ainsi après tigre, léopard et snow leopard, le dernier OS de la marque à la pomme a été baptisé Lion.

Alors que peut-on attendre de l'OS X Lion? Va t'il s'agir d'un grand changement comparable au passage à l'OS X ou est-ce qu'il ne s'agira que d'un léger lifting cosmétique et fonctionnel, car nombreux sont ceux qui furent un peu déçus des précédentes moutures, non pas tant en termes de performances, qui s'améliorent sans cesse, mais d'absence de vraies révolutions.

Même s'il est encore un peu tôt pour se prononcer, comme OS X Lion n'est pas encore sorti officiellement et qu'il ne sera disponible qu'en juillet, on peut néanmoins se baser sur la keynote et la présentation qui en est faite sur l'apple store pour dire que si la révolution n'est pas totale avec OS X Lion, cette nouvelle version annonce un véritable virage ergonomique qui devrait s'accentuer plus encore dans les 2 prochaines années.

La première impression non contredite par Apple, c'est que OS X Lion va bénéficier de bon nombre d'avancées induites par la tablette iPad et que les ordinateurs équipés de ce système d'exploitation seront encore plus faciles et intuitifs à utiliser.
Les avancées ergonomiques seront nombreuses et la dimension tactile va devenir de plus en plus incontournable et préfigure à plus ou moins court terme, au pire 2 ans, la sortie d'une nouvelle gamme de mac, desktop et portable, équipés d'écrans tactiles.
Je suis ainsi prêt à parier que d'ici à la fin de l'année 2012, Apple va enfin sortir un portable iBook avec écran tactile.

Mais revenons-en au coeur du sujet du jour, à savoir la sortie imminente de l'OS X Lion. Alors quoi de neuf sous la pomme?

- Les gestes multi-touch : On en a déjà intégré un certain nombre grâce à l'iPhone puis à l'iPad et au trackpad (bluetooth ou équipant les ebooks ) : pincer ou écrater les doigts pôur zoomer ou dézoomer, 2 doigts pour faire défiler une page de haut en bas... Mais avec OS X Lion, de nouveaux gestes vont bientôt rentrer dans les usages et notamment ceux exécutés à 3 doigts. On pourra ainsi lancer Mission Control (le poste de commandement, voir plus loin), passer d'une appli à l'autre sans avoir recours à cmd+tab.

- Le plein écran généralisé à de nombreuses applications : Tout le monde a l'habitude de regarder un diaporama powerpoint en plein écran, désormais le plein écran sera disponible pour plein d'autres applications : iPhoto, mail, safari, photobooth... Voici peut-être ce qui manquait à "Space" pour être enfin plus largement utilisé.

- Mission Control : Sur un simple balayage du trackpad, le poste de controle de votre mac s'affiche et vous présente toutes les applications et les spaces qui sont actifs sur votre mac. Il devient ainsi très facile de passer d'une appli à l'autre en un seul clic.

- L'Apple Store qui n'est pourtant pas une nouveauté, mais que son absence de lancement officiel, ou du moins en grande pompe, n'a pas permis de pousser autant qu'il l'aurait fallu. Pourtant c'est peut-être l'une des futures révolutions de notre manière de consommer l'informatique. L'Apple Store va permettre de consommer les applis comme on le fait avec son iPhone, d'une manière beaucoup plus fluide et redynamiser un secteur qui s'essoufflait un peu sous la pression des géants du secteur. On peut ainsi espérer voir surgir de nouveaux éditeurs de logiciels qui bénéficieront de cette formidable machine à vendre du software... Et Apple de se frotter les mains à la perspective des futures rentrées financières générées par ce système basé sur l'immédiateté.

- Launchpad, une évolution 100% issu du principe de l'iPhone et de l'iPad, où en 1 seul clic on pourra voir toutes les icones de ses applications organisées sur l'écran de l'ordinateur comme elles le sont sur son mobile ou sur l'iPad. On pourra alors créer des sous-dossiers, classer ses applis et les lancer d'un simple clic.

- Reprise : Rallumer son mac et le retrouver tel qu'on l'a quitté : Les mêmes applis ouvertes, les espaces organisés, Reprise vous permet de reprendre tout ce que vous aviez en cours à chaque fois que vous redémarrez l'ordinateur, quer ce soir parce que vous l'avez éteint pour aller vous coucher ou pour faire une mise à jour. Cette fonctionnalité pourra certainement faire gagner pas mal de temps à nombre d'entre nous en simplifiant la mise en route de notre journée de travail sur l'ordinateur. Reprise devrait même pouvoir permettre de faire des économies d'électricité individuelle et globale, en incitant de plus en plus de personnes à éteindre leur ordinateur quand il n'est pas utilisé ou tous les soirs. Repise constitue un bon point pour la planète, imputable à ce nouveau OS X Lion.


Avec Autosave et Versions, on ne peut pas ne pas penser à Time Capsule, dont les 2 applications sont potentiellement les héritières. Time capsule vous permettait, à condition de posséder un disque dur externe, de faire automatiquement des copies de sauvegarde de votre mac. Mais du coup, finalement assez peu de gens utilisaient cette fonctionnalié, en tous les cas chez les particuliers, moins sensibles aux risques des pertes de données. Autosave va automatiquement créer une sauvegarde de vos documents en cours, ce qui veut dire qu'en cas de panne de courant ou de crash sauvage, fort heureusement très rare sur mac), vous pourrez récupérer n'importe quel document que vous aviez créé et vous épargner des heures de réédition. L'histoire ne dit pas encore si Autosave permettra de récupérer le contenu de formulaires sur Internet que l'on peut facilement perdre avec une perte de session, un crash, une mise à jour... L'histoire ne dit pas si cette fonctionnalité ne va pas faire un peu plus ramer notre mac ni s'il faudra acquérir un disque dur externe pour en profiter. Enfin avec Versions, il sera très facile de comparer visuellement plusieurs versions successives d'un même document et même si besoin, de restaurer celle de son choix. Bien évidemment cette fonctionnalité est indissociable de Autosave. L'une rendant l'autre possible et inversement.

Airdrop : À condition que cette fonctionnalité n'équipe pas uniquement les ordinateurs mais également les iPhones et les iPads, les inconditionnels de produits Apple vont nefin pouvoir s'échanger très rapidement et très facilement des fichiers ou des documents entre eux et sans avoir à passer des heures dans des configurations réseau. Si un réseau wifi ne sera pas obligatoire, on ne sait pas encore si cela fonctionnera en bluetooth ou en wifi ni quelles seront les temps de transfert.

En résumé la nouvelle version du système d'exploitation Apple OS X Lion possède quelques atouts intéressants, qui pourraient bien contribuer encore à métamorphoser notre usage de l'ordinateur et accentuer le morphisme entre les ordinateurs classiques et les nouveaux téléphones tactiles et tablettes portables.

J'attends très impatiemment le prochain article du Cobaye-Conso, qui annonçait sur twitter il y a quelques jours, qu'il procéderait au test complet du nouveau système d'exploitation OS X Lion dès sa sortie en juillet 2011. Je pense d'ailleurs que j'attendrais son avis avisé pour me décider à sauter le pas et à me jeter dans la gueule du Lion.


La question du jour : Devinez quel sera le nom de la version suivante d'OS X Lion :
1° Black Lion
2° Ptérodactyle
3° OS XI Snake : Viper, Cobra, Anaconda (vous n'aurez jamais stocké autant sur un mac)
4° OS XI Shark : Lemon Shark, Hammer shark, White Shark, Tiger Shark
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...