lundi 16 février 2009

Ne touchez pas à la taxe professionnelle !

Dans le genre fausse bonne idée, c'est encore pire que la réforme de France Télévision.
Je suis d'accord qu'il est temps de trouver des solutions et qu'il ne faut pas hésiter à remettre les choses à plats, mais en aucun cas, il ne me semble judicieux de toucher à ce qui marche déjà très bien comme ça.

La taxe professionnelle, c'est ce qui permet à beaucoup de nos collectivités d'offrir de bons services à leurs administrés. C'est une source de financement locale irremplaçable et non compensable. C'est ce qui permet de financer le ramassage des ordures, le ramassage scolaire, les crèches, les aides sociales locales... et beaucoup plus encore... et tous les emplois qui vont avec.

Ce qui est drôle c'est que cette mesure soit proposée par notre président, qui est l'ancien maire de Neuilly sur Seine, une ville qui bénéficie d'une fantastique manne grâce à la taxe professionnelle des nombreuses entreprises installées sur son territoire (et en sus, mais à vérifier, d'une partie de la taxe pro de la Défense)

mercredi 4 février 2009

SMS et appels surtaxés : On nous prend vraiment pour des cons !

Je ne sais pas vous, mais moi, toutes ces pubs où l'on vous suggère de composer tel ou tel numéro surtaxé, ou encore d'envoyer tel mot par sms au huit quarante douze quarante douze, afin de savoir si vous allez être augmenté, rencontrer l'amour de votre vie, gagner à la loterie et cie, ça me rend hystérique.

Pourquoi ?

1° Comme indiqué dans le titre, on nous prend vraiment pour des cons, notamment nos enfants, que l'on conforte dans une crédulité frôlant la mystique ou la superstition, en leur faisant croire qu'envoyer éternité, harmonie ou cresus au 8 ** ** va leur permettre de savoir si leur amour durera toujours, s'il sont compatibles avec leur copain ou copine ou encore s'ils sont nés pour faire fortune.

2° Parce que les chaines de télévision ne sont pas très regardantes sur les messages publicitaires qu'elles diffusent, cf 1°

3° Parce que les pouvoirs publics me semblent totalement absents du débat, hormis sur la transparence de la tarification : Mis à part, obliger l'annonceur à dire combien coûte son service (et d'une manière lisible), nos organes de surveillance publics sont totalement muets sur le sujet.

Bref c'est la honte, encore une fois, et il serait temps que cela cesse.

Je vous quitte avec cette petite vidéo, toujours aussi sympathique et bien vue de "La Chanson du Dimanche" qui colle parfaitement au sujet et dénonce avec beaucoup plus d'humour que votre serviteur ces services SMS et d'appels surtaxés pour les grands naïfs.



"Et si tout simplement tu es content, envoies 8 200 200..." à bon entendeur !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...