dimanche 24 avril 2016

Coup de coeur : Upali Beach, le luxe à l’état pur!

Upali Beach Café
Sur la désormais très prisée et méritante île de Ceylon, comme on la nommait jadis, j’ai découvert un petit paradis pour baroudeur  cultivé et surfeur aisé, niché à la pointe sud d’Arugam Bay face à une des 10 plus belles vagues du monde.

À Upali Beach vous ne trouverez aucun luxe surfait ou déplacé, ce resort est encerclé par un magnifique écrin sauvage : océan, dune, jungle et plage. Et le luxe est là, la situation est simplement fantastique.

Les surfeurs vont se régaler, Upali Beach est juste en face de « la » vague, Main Point, un reef break qui offre un ride de 300m avec 3 sections, des tubes et de gros murs d’eau très joueur.

Asanka, propriétaire d'Upali Beach
et champion de surf du Sri Lanka
depuis 12 ans
Asanka donne également des cours de surf


Les amoureux de la nature quant à eux, ne pourront qu’apprécier de s’endormir au son des rouleaux et de la jungle mitoyenne. Attention d’ailleurs, à ne pas laisser traîner de la nourriture, sous peine d’accueillir quelques visiteurs sauvages et nocturnes.

Upali Beach, c’est le luxe de la simplicité, ne comptez pas sur l’air conditionné, aucune des étonnantes cabanas n’en est équipé. Surfant sur la vague du glamping, les murs des cabanes sont fait de toile de tente, certaines salle de bain sont à ciel ouvert, c’est un paradis pour ceux qui ont gardé leur âme de Robinson. 

Simplicité et goût, une sensation de bout du monde à 5m de marche par la plage  du coeur battant d’Arugam Bay, ses restaurants, ses bars, ses soirées. J’n oublierais presque de préciser que toutes les cabanas jouissent d’une magnifique vue sur l’océan et les cocotiers de la propriété.

Upali Beach, c’est aussi le surf café où l’on déjeune et chill toute la journée en regardant les surfeurs rivaliser de prouesses techniques ou se prendre des « branlées ». Les burgers sont réputés tout comme la musique ou l’accueil particulièrement chaleureux du staff. Bref, si vous avez les moyens et l’appétit de la simplicité sauvage, c’est l’hotel où vous devez impérativement poser vos valises.

Glam Cabanas de nuit, face à l'océan, dos à la jungle


Tarif des cabanas de 30€ à 150€, petit déjeuner non compris, à la carte uniquement. Ma favorite, la glam cabana à 70€ la nuit. http://www.upali-beach.com

vendredi 16 octobre 2015

Coup de gueule : Hipstamatic 301 ou comment massacrer la meilleure iPhone app

Un des problèmes des mises à jour automatiques sur iPhone, c'est que parfois, on a la mauvaise surprise de se retrouver avec une app que l'on utilise quotidiennement et qui ne marche plus du jour au lendemain... Comme très récemment avec le "Pages manager de Facebook" qui quittait dès l'ouverture. Heureusement, il suffisait de supprimer l'app, de la re-télécharger et le tour était joué.

Malheureusement dans l'affaire qui m'occupe aujourd'hui, en l'occurence, la nouvelle évolution d'Hipstamatic, il n'y a rien à faire, on est piégé. Et pourtant, quand j'ai découvert que la dernière mise à jour comportait de très nombreuses nouveautés, ma première réaction fut de l'excitation... très vite remplacée par de la colère.

Je ne suis pas réfractaire au changement ni aux évolutions et il n'y a pas une app, même parmi mes favorites, pour laquelle je ne rêve pas à de nouvelles fonctionnalités. J'étais donc assez euphorique de découvrir qu'Hipstamatic avait été intégralement repensé avec quelques fonctionnalités prometteuses, notamment la possibilité de choisir différents formats de prise de vue (Plus uniquement un format carré, mais aussi du 16/9e, du 4:3, etc.), de pouvoir changer les "gears" (objectif, pellicule ou flash) utilisés pour une photo,  afin d'obtenir un rendu idéal pour un cadrage idéal déclenché à l'instant T, ou encore la possibilité de prendre un selfie avec la caméra frontale.

Seulement voilà, la nouvelle version 301 d'Hipstamatic est un fail total et honteux. Comment peux-t'on à ce point faire fausse route et mettre sur le marché une nouvelle mouture, très différente de l'ancienne, et qui compte-tenu de ses performances et de sa stabilité (ou absence de) tient plus d'une beta? Le hic, c'est que les utilisateurs, qui pour un grand nombre, ont payé si ce n'est l'app elle-même, mais au moins des packs d'équipements, dans mon cas de nombreux packs pour un total qui avoisinne les 20€, NE SONT PAS DES P****** DE BETAS TESTEURS!

Franchement je suis hors de moi et d'autant plus que j'étais vraiment un aficionado d'Hipstamatic et que je prenais 98% de mes photos avec depuis plus de 4 ans. L'appareil de série me servant uniquement aux photos de type "documentaire" sans recherche esthétique.

Voici en gros, les raisons qui me font détester la nouvelle app Hipstamatic :

- Mes packs d'équipement ont quasi tous disparu et je ne parviens pas à les re-télécharger car l'appli rame et qu'elle me demande un mot de passe correspondant à un identifiant sorti de nulle part.
- La résolution des photos me semblent moindre qu'auparavant et en mode classic, car il est possible d'utiliser un mode assez proche de l'ancien (sans les packs manquants), on ne dispose plus de la possibilité de régler la résolution.
- Hipstamatic dont une des nombreuses qualités, jusqu'à cette nouvelle version, tenait à sa simplicité d'utilisation est devenu une véritable usine à gas avec une ergonomie très très mal pensée, les possibilités de réglages sont puissantes mais mal agencées et il n'est notamment plus possible de zoomer sur un cliché depuis l'app. Ainsi il devient difficile de savoir quelle photo est la meilleure d'une série ou à besoin d'être éditée. On se retrouve ainsi à modifier une photo qui au final s'avère complètement pixelisée ou pleine de bruit.
- Comme il est impossible de revenir en arrière à l'ancienne version, on a le sentiment d'être totalement pris en otage avec une app que l'on a payé cher et qui ne correspond plus du tout à ce qui a pu nous motiver à ouvrir notre porte-monnaie.
- Des fonctionnalités qui auraient été bienvenues n'ont en revanche toujours pas été implémentée comme de pouvoir zoomer avec l'appareil ou d'offrir une minuterie.
- Sans parler des bugs, freeze, lenteur et autres plantages, etc.

Bref les développeurs ont transformé une des meilleures app pour iPhone en une créature hybride et totalement inaboutie extrêmement décevante et sans possibilité de retour en arrière. À mon sens, la nouvelle version 301 d'Hipstamatic fera date dans l'histoire des apps comme l'upgrade la plus pourrie qu'on puisse apporter à un blockbuster. "Shame"* à l'éditeur, ce faux pas ressemble à un suicide commercial comme en témoignent l'avalanche de réactions et de commentaires incendiaires sur l'app store.

Je ne sais pas dans quelle mesure le tir peut être corrigé mais j'espère que le branlebas de combat à sonné chez Hipstamatic et que dirigeants et développeurs ont compris l'urgence de la situation.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...