mercredi 30 septembre 2009

Gleeden pour les infidèles !


Vous êtes marié ou simplement en couple, votre vie à deux manque de piquant...
vous avez envie de découvrir un autre corps, de donner de petits rendez-vous discrets et libertins, bref de tromper votre moitié : Gleeden est fait pour vous!

Gleeden se présente comme le premier site mondial dédié aux rencontres pour les personnes en couple. Mais il ne s'agit pas d'échangisme ou de mélangisme, juste, moyennant finance, de trouver un partenaire pour des ébats adultérins.

Gleeden a prévu d'ouvrir ses portes fin novembre, mais vous pouvez d'ors et déjà vous y inscrire... car ce serait dommage d'ouvrir un site de rencontre... vide!
Mais ne nous en faisons pas trop pour Gleeden, comme on le sait tous, les personnes volages ne manquent pas, leur fallait-il un outil de rencontre dédié, c'est toute la question.

Personnellement, je pense que les infidèles de tous vents devaient trouver leur bonheur avec les meetic.com, match.com, privateandprivate.com et autres sites de rencontres entre adultes consentants.com

Le pari de Gleeden? Peut-être la confidentialité? Mais qu'est ce qui empêchera un homme jaloux ou une femme jalouse de s'inscrire et de rechercher, sous couvert d'anonymat, les partenaires répondant aux caractéristiques de leur conjoint, et ainsi d'obtenir la preuve par x que l'amour de leur vie est un bien le salop / la salope qu'ils suspectaient? Je suis curieux de connaitre le mécanisme prévu par les responsables de ce site dont la réputation est déjà sulfureuse.

En tous cas, leur lancement presse est assuré grâce à la rumeur, au buzz et au ragot... mais est-ce que cela sera suffisant pour se tailler des croupières dans les parts de marché des caïds du secteur?


mardi 29 septembre 2009

Les Experts à Miami sont vraiment nuls !

Aujourd'hui par curiosité et par flemme de regarder le programme TV, j'ai décidé de donner leur chance aux Experts.
Je me disais qu'un feuilleton rencontrant un tel succès devait présenter un minimum d'intérêt, d'autant que j'avais quelques amis qui semblaient apprécier...

Alors je ne sais pas si la série a évolué au fil du temps, ou si elle a toujours été telle quelle... mais j'ai trouvé ça super nul.
Scénario inexistant, personnages lisses et sans intérêt, c'est franchement une des séries les plus nulles qui m'aient été donné de regarder. Et pourtant, comme le dit ma femme, je suis bon public.

En conclusion, les Experts Miami : insipide au possible ...
Et je m'interroge sur les raisons du succès de ce navet et de sa longévité.

vendredi 25 septembre 2009

Grippe H1N1, Fillon rappelle le corps médical à l'ordre!

Sans vouloir entrer dans les polémiques alarmistes de complot à l'échelle internationale, je suis personnellement assez choqué que notre premier ministre, docteur en droit, et notre ministre de la santé, pharmacienne de formation, se permettent d'appeler les personnels du milieu médical et notamment hospitaliers, à "prendre leurs responsabilités".

Visiblement le libre arbitre et notre liberté de choix sont des concepts éculés face à une potentielle pandémie. Pourtant, on ne peut que constater que le corps médical est très largement divisé sur la question de ce vaccin, voir même sur le sujet de la grippe H1N1.

Rappelons que la grippe A fait 1000 morts par semaine dans le monde et que cette nouvelle grippe, très vite identifiée et cataloguée, n'a pas encore fait 3000 morts plusieurs mois après son dépistage.
Alors que l'on a mis plusieurs années à mettre au point des vaccins pour lutter contre d'autres virus, sans parler des longues périodes de test obligatoires avant la commercialisation de nouveaux médicaments, 3 mois après que cette nouvelle souche de grippe ait été isolée, le vaccin était déjà prêt.
Et l'on murmure que plusieurs gouvernements, dont le notre et celui des USA, aurait déjà préparé des plans de vaccination obligatoire.

Je ne tirerais pas de conclusions hâtives, mais je dois avouer que le faisceau d'éléments tangibles et de présomptions autour de ce sujet me rend dubitatif, et que je reste médusé, quand des non-professionnels médicaux, au titre de leur poste de ministre, qui n'est pas un mandat, adoptent une attitude aussi tranchée et vindicative.


Quelques articles à lire pour vous faire une opinion sur le sujet H1N1 :
- Définition et informations sur le H1N1 (Wikipédia)
- Militariser la santé publique (blog Libertés Internets - source originale)
- Communiqué de Presse du 9 mars 2009 de SANOFI (source SANOFI)
- Les anomalies de la grippe porcine (source Bridge / excellent blog qui donne des points de vue alternatifs sur la marche du monde)
- La nouvelle grippe A (H1N1) ressemble à celle de 1918, selon une étude de l’Université du Wisconsin (Mecanopolis)
- Questions et éléments de réponse sur la pandémie de grippe H1N1
- Des enfants vaccinés de force au Maryland (USA)
- Des centaines de milliers de cercueils en plastique découvert dans un champ






Quelques sources complémentaires en anglais :

- FEMA CONCENTRATION CAMPS: Locations and Executive Orders (les camps d'internement de la FEMA et textes de loi s'y rapportant)

- 500 000 plastic coffins (500 000 cercueils en plastique découvert dans un champ aux USA) :

- Fema Coffins for real (les cercueils de la FEMA) :

mardi 15 septembre 2009

Arnaque Carte Bleue - Arnaque Visa dupliquée - Ne pas se laisser faire !

Aujourd'hui un petit (pas sûr) post sur une escroquerie de plus en plus fréquente, dont chacun de nous peut être victime un jour et contre laquelle nous sommes généralement désarmés et seul face à de grosses machines : J'ai nommé les arnaques à la carte bleue.
Que les usagers du Web se rassurent, ils ne sont pas les pigeons prioritaires de ce type d'arnaques.

Arnaque carte bleue, CB dupliquée, carte clonée, de quoi s'agit-il ?

On découvre, un beau jour (pas si sur), que des retraits ou paiements par CB ont été effectués sur notre compte bancaire sans qu'on en soit à l'origine : visiblement quelqu'un a utilisé notre carte à notre insu... car la carte est toujours en notre possession et qu'on est pas du genre à la laisser trainer.
Certains pourront suspecter, parfois à raison, leur entourage mais dans la majeure partie des affaires, ce n'est pas la bonne explication, même si il semble que ce soit la thèse favorite des banquiers.

Souvent il s'agit d'un clonage de carte ou encore d'une duplication de la carte de paiement. Comment procède les escrocs ? Mystère... enfin... il y a trois possibilités plus que probables :
- soit ils installent un dispositif sur un distributeur ou un automate de paiement qui lorsque vous introduisez votre carte en réalise une copie (à ce stade numérique) et un autre système (manuel, humain ou automatisé) leur permet de récupérer votre code. Il ne reste plus qu'à refaire une vraie (fausse) carte.
- soit ils opèrent avec la complicité d'un commerçant qui va discrètement passer votre carte dans un lecteur avant de l'insérer dans le terminal de paiement. La suite du procédé est la même et encore une fois il est très difficile de s'en rendre compte. C'est notamment une des raisons pour lesquelles à présent dans les grandes chaines de distribution (supermarchés, Ikea, stations services...), le client introduit lui-même sa carte dans l'appareil, supprimant ainsi une possible opportunité pour une personne mal intentionnée de copier votre carte. Malheureusement tous les petits commerçants ne sont pas équipés, sans parler des pays où ils ne lisent pas la puce, ou ceux où il faut encore passer la machine dans un sabot à carbone.
- soit ils opèrent directement depuis le siège de certaines grandes banques ou institutions financières en charge des cartes de crédit. (par le truchement d'un complice à l'intérieur ou en piratant les systèmes informatiques)

Le problème c'est que ces 3 escroqueries à la carte bleue ne sont pas rendues possibles par un manque de vigilance des usagers des cartes de paiement, mais bien par le système en lui-même, que l'on nous vend pourtant comme 100% sécurisé.
Or quand cela vous arrive et qu'un bandit effectue pour plusieurs milliers d'euros de transactions à partir de votre carte, la banque va tout faire pour vous faire porter le chapeau.

C'est d'ailleurs ce qui vient d'arriver à l'un de mes amis, un jeune homme bien sous tous rapports, qui a juste joué de malchance :
- il est devenu la cible de ces pirates de la CB
- il est jeune avec peu de revenus et aucun moyen de faire pression sur sa banque
- il n'a pas les moyens d'engager un avocat
En gros, il l'a dans le cul pour parler grossièrement, mais c'est beaucoup plus visuel.
Vous le comprenez en me lisant, je suis révolté ! Mais quand je suis révolté, je ne me courbe pas plus bas que terre, surtout face à ces banques qui se croient comme toujours au-dessus des lois. Quand elle perde notre pognon, nos épargnes... C'est la faute d'un trader et c'est la communauté qui casque, quand c'est un jeune qui se fait truander par le crime organisé, c'est limite lui qui est montré du doigt et qui doit payer l'addition.

Aussi voilà ce que je propose :
Phase 1 : Si vous êtes vous aussi la victime récente d'une escroquerie à la carte bleue et que vous avez du mal à vous faire indemniser, si vous ne savez plus quoi faire, regroupez-vous. Utilisons ce billet comme point de rencontre pour fédérer les victimes.
Si vous avez été indemnisé par votre banque, votre témoignage est utile également : il démontre qu'il y a eu des précédents, que les banques ont reconnu la faillabilité du système et, même en partie, leur responsabilité.

Phase 2 : Médiatisons le mouvement (là je peux aider, car je rappelle que je ne suis pas victime de la fraude à titre personnel)

Phase 3 : Avec l'aide d'un avocat, entamons des procédures. L'union fait la force !

Phase 4 : Continuons à médiatiser ces escroqueries et le refus des banques de reconnaitre leur responsabilité.


À vous de jouer !

PS : Je ne suis ni anti-capitaliste ni anar ni réactionnaire, juste écœuré par l'injustice ou plus exactement par ceux qui ne prennent pas leurs responsabilités.

vendredi 11 septembre 2009

Un ministre de l'intérieur raciste, ça la fout mal pour la France !

Brice Hortefeux piégé par un téléphone portable lors de l'université d'été de l'UMP?
Je ne suis pas d'accord même avec cette expression, reprise par la presse, le journal Sud-Ouest notamment. Je n'aime pas cet accent "machination"... La vérité, c'est que les propos du ministre ont été capturés par un mobile et diffusés sur Internet, certes à son insu, mais ils ont bel et bien été proférés.
"Il en faut toujours un. Quand il y en a un ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes", pas d'équivoque, cette phrase du ministre de l'intérieur Brice Hortefeux dénote quelle que soit son interprétation, humour maladroit ou pas, un profond racisme latent. Et pour un homme qui il y a peu était ministre de l'immigration, en charge des reconduites à la frontière, ça fait carrément froid dans le dos. C'est juste inadmissible.
Le pire, c'est cette ridicule tentative pour faire croire qu'il s'agit de propos détournés, grâce à un subtil montage : Le ministère s'est fendu d'un communiqué ou au lieu de s'excuser publiquement pour ce dérapage, argue que ces phrases feraient référence aux nombres de photos sollicitées par les militants... Brice Hortefeux n'est pas Leonardo di Caprio.
Et l'intéressé Amine Benalia-Brouch d'accréditer cette thèse. Seulement voilà, ça ne tient pas. Je ne peux pas croire qu'un politique, tellement habitué à jongler avec la langue aurait employé le mot "problèmes" pour qualifier le côté potentiellement fatiguant ou usant d'avoir à se prêter au jeu des photos.
Quelle honte !!!

jeudi 10 septembre 2009

La Courte Échelle acculée au mur!

La Courte Échelle, c'est une épicerie sociale parisienne qui propose des produits alimentaires et ménagers à des tarifs imbattables aux personnes n'ayant que de très faibles revenus.
Sa recette ? Collecter les produits dont les dates de promotion sont passées, des dons de généreux mécènes et des subventions, en gros de la récup', mais de qualité, afin de permettre à ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts de se nourrir, de se vêtir et d'entretenir leur foyer sans se ruiner.
Mais voilà, la DASS a décidé de les priver d'une subvention de 15000€ et cette association loi de 1901 qui emploie 2 salariés et des seniors bénévoles a été obligée de fermer une boutique dans le 18e et son équilibre est largement remis en cause... d'autant que la relève tarde à venir pour remplacer les septuagénaires qui voudraient passer la main.

Personnellement je trouve cette décision bureaucratique, stupide et extrêmement malvenue dans cette période de crise. Le motif "Nos missions nous obligent à nous recentrer sur des activités plus axées sur des personnes à la rue"...
Et bien on risque d'avoir de nouvelles personnes à la rue grâce à cette décision arbitraire, d'autant que je trouve ce principe de vente à prix cassés plus intéressant et moins humiliant que la simple (mais nécessaire et louable) charité des restos du coeur et autres oeuvres associatives en faveur des plus démunis. Ce concept aide à la réinsertion et rend leur fierté à ceux qui travaillent et qui sont prêts à payer un peu en échange de leur nécessaire vital. Ce type d'initiative devrait être aidé et développé au lieu de se trouver entravé.

J'espère que les élus locaux et la population se mobiliseront pour infléchir la décision de la DASS.

Pour envoyer votre soutien à la Courte Échelle ou les contacter :
73, rue Curial, Tour C, 19e
Métro : Crimée
Tél. 01 40 38 22 64
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...