vendredi 4 décembre 2009

Les Comoriens (Mahorais) sont-ils des français de 3e classe ?


Alors que Mayotte deviendra en 2011 le 101e département français et le cinquième en Outre-mer avec la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique et La Réunion, on est en droit de se demander si nous n'allons pas accueillir des citoyens de 3e classe au sein de notre nation.
En effet, comment ne pas se poser cette question après la terrible tragédie du vol Air Yemenia fin juin 2009 et la quasi apathie des autorités françaises? Certes nous avons participé aux efforts de recherche de survivants et de l'épave, mais cela aurait été le cas pour n'importe quel autre pays.
En revanche, là où les familles des victimes françaises de la catastrophe aérienne du vol Paris-Rio ont été extrêmement entourées, prises en charge, parfois même appelées directement par de hautes personnalités politiques, les familles des victimes du vol Air Yemenia n'ont pas eu droit à ce traitement. Ni à chaud ni après coup.
Alors si l'on veut accueillir, ou plutôt élargir notre communauté française, il est grand temps de considérer chacun avec égalité et/ou fraternité, et que ces mots prennent enfin une vraie réalité, une consistance, et qu'ils ne viennent pas seulement habiller (travestir) des intérêts économiques ou géopolitiques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

MAST vous donne la parole, c'est l'occasion de donner votre avis, alors profitez-en!
NB : Les messages grossiers, orduriers, injurieux, diffamatoires, spam, etc. seront directement supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...