lundi 19 septembre 2011

DSK sur TF1, Sarkozy en Lybie, Primaires socialistes et crise financière européenne

Décidément c'est une rentrée chargé et difficile pour nos politiques, nos banques et donc bien sur pour nous les pions!

Sarkozy fait la course tout seul à droite, le centre brille comme toujours par son absence, les socialistes font la guéguerre pour les primaires, DSK s'explique sans convaincre, Marine le Pen disparait de l'actualité et Mélenchon vit son week-end annuel de célébrité à la fête de l'Huma. Sacré programme, non?

Commençons par le feuilleton de l'été : l'affaire DSK
Libéré de fraiche date, l'ex patron du FMI est de retour en France et il était l'invité de Claire Chazal hier soir sur TF1. Perso et quitte à en décevoir beaucoup, je l'ai trouvé pas mal et n'en déplaise à tous ceux qui avaient déjà préparé leurs commentaires avant de voir l'interview, je l'ai trouvé plutôt juste. Mais là n'est pas la question. Ce qui me bouffe par dessus tout, c'est justement tout ceux qui n'attendaient que cette occasion pour continuer à tirer sur l'ambulance, en oubliant que le bonhomme a été relaxé!
Certes au civil, Nafissatou et sa clique d'avocats (avides de pognons comme tout avocat US qui se respecte) vont essayer de soutirer des dommages et intérêts, mais la Justice, elle, a conclu que le dossier n'était pas convainquant. Point final!
Non je pense que quoi qu'il ait dit ou fait pendant son interview, il se serait fait casser de toutes parts... comme ça a été le cas. Larmoyant, ils auraient crié à la comédie, abattu, que le chien est mort, combatif, qu'il fallait le faire piquer, etc.

La primaire PS : Vive le débat consensuel
On est tous d'accord, on le dit mais pas trop car il faut se différencier, car finalement on est pas du tout d'accord, parce qu'on ne peut objectivement pas être sur la même longueur d'ondes que ses adversaires. Et pourtant!? C'est finalement tout le principe d'une primaire au sein d'un appareil politique qui montre ses limites. Soit on se confronte, on avance des idées différentes et c'est la cacophonie au sein du parti dont on ne peut plus synthétiser les idées et les positions; soit tout le monde est d'accord et on se demande pourquoi on organise un débat.

Pendant ce temps, le même jour : Sarkozy se prend pour de Gaulle en Libye
Le général doit se retourner dans sa tombe en se voyant singé de la sorte. Enfin je pense que ça devait être beaucoup plus convainquant pour les aveugles et mal-voyants, car les gabarits de l'original et de la copie ne se ressemblent pas et de Gaulle, à l'instar de Brando, avait compris tout le poids d'une immobilité contrôlée, tandis que Sarkozy sans le son ferait plus penser à une adaptation pour la télé des aventures de oui-oui.

Et le centre?
Comme toujours totalement absent, certainement en train de refaire le monde au comptoir avec des petits ballons de rouge. Dommage s'il y avait bien une élection où les pisse-tièdes avaient leur chance, c'était en 2012, mais à condition de se remuer un peu et à choisir leur camp, ou du moins d'exclure ceux qui ne le sont pas. Appartiennent-ils encore à la majorité présidentielle? Mystère! Vont-ils présenter un candidat? Mystère! Qui pourrait être leur candidat? Mystère!

Le NPA?
...tut tut tut... le numéro que vos avez demandé n'est plus attribué!

Et sinon l'Europe dans tout ça?
Si j'ai bien compris, ça va mal, un peu comme les banques, la bourse, l'emploi ou le fonctionnement de la justice dans l'affaire du Médiator ou du financement des partis politiques français par les chefs d'état africain.
La Grèce est malade et même la SPA n'est pas loin d'avouer qu'il vaudrait mieux la piquer pour qu'elle ne souffre pas trop et surtout qu'elle ne morde pas les autres états. Mais si on avoue qu'elle a la rage, est-ce qu'on avoue pas à demi mot que la contagion a pu s'étendre à l'Italie, à l'Espagne, au Portugal et pourquoi pas à la France et au Royaume-Uni.
Et si on les vire de la zone euro, pourquoi ne pas nous aussi sortir de cette monnaie unique? On appelerait ça une monnaie commune... Sauf qu'on a des dettes en euro. Difficile question à résoudre. C'est con DSK aurait pu, si ce n'est nous aider, du moins nous expliquer et nous présenter des options, mais es seules questions qu'on lui pose on trait à sa libido, qui est, on s'en doute, bien plus importante que la santé économique de notre pays.

La Bourse et les banques?
Oh comme d'hab'! Les traders et les banques gagnent du pognon en jouant contre leur équipe, heureusement quand ils en perdent, le contribuable est toujours content de raquer! Ce qui compte, c'est que le marché bouge dans un sens ou dans l'autre, de facturer des lignes et quand ça dégringole comme ça, hormis pour les épargnants et certains chefs d'entreprise consciencieux, c'est la fête à neuneu, les meilleures journées de l'année.

Le Mediator?
On change de juge parce qu'encore une fois l'important ce n'est pas la justice et les indemnisations , mais les apparences générales et les comptes en banque de ceux pour qui pognon vaut plus que la vie d'autrui. Sans oublier les prochaines élections. Le trou de la sécu? On s'en fout, on va faire baisser les indemnisations et idéalement le nombre de personnes à indemniser et le tour est joué... C'est comme pour le chômage, vive les statistiques!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

MAST vous donne la parole, c'est l'occasion de donner votre avis, alors profitez-en!
NB : Les messages grossiers, orduriers, injurieux, diffamatoires, spam, etc. seront directement supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...