jeudi 1 décembre 2011

Le boom du rachat de crédit... quand les malheurs des uns font le bonheur des autres!

© net-parodies.com


Période de crise oblige, alors que de nombreux français voient leur pouvoir d'achat diminuer au point qu'une fois leurs charges fixes payées, il ne leur reste guère plus d'argent que pour se nourrir, d'autres ne parviennent même plus à boucler leurs fins de mois.

Pour toutes ces personnes aux finances difficiles, différentes solutions leur sont proposées à grand coup de publicité dans les journaux, à la télé ou par courrier publicitaire : Rachat de leurs bijoux en or, mise en gage de leurs valeurs au crédit municipal, revente d'objets sur leboncoin.fr, ebay ou autres sites d'annonces, sans oublier et c'est le sujet de mon article aujourd'hui, une flopée d'offres en provenance d'organismes financiers et de crédit : crédit à la consommation, crédit revolving, réserve d'argent et pour ceux dont la situation devient franchement difficile, rachat de crédit et regroupement de crédit.

Comme on le voit, cette crise généralisée qui épargne de moins en moins de monde semble donner du travail, ou plus exactement augmenter la taille du marché, des sociétés dont le succès est un pari sur la faillite des ménages français.

J'ai déjà fait un article sur les sociétés spécialisées sur l'achat d'or qui rachètent les bijoux vieux, démodés ou que l'on porte pas, aussi je n'en rajouterais pas. Aujourd'hui ce qui me sidère, c'est la bataille que se livre les organismes de crédit pour s'enchainer les ménages qui bouclent difficilement leurs fins de mois.

Un premier exemple : Peut-être avez-vous vu cette publicité, qui dit en substance : "vous n'avez pas d'argent pour noël et vous voulez quand même fêter dignement Noël? Nous vous proposons un crédit!"
En gros, on suggère aux français de s'endetter pour consommer, pour faire des cadeaux de noël et acheter toutes sortes de produits qui viendront pour une très grande majorité de l'étranger, au déficit de l'emploi local. Car quand on a pas d'argent et que l'on s'endette pour acheter, on va acheter au moins cher, et faute de compétitivité des entreprises françaises, on achète des produits fabriqués en Chine, en Inde ou dans n'importe quel pays où la main d'oeuvre est moins chère.
Ne serait-il pas plus logique, en période de crise et de vaches maigres, d'inciter les français qui sont dans le rouge à fêter Noël différemment et à ne pas céder aux sirènes d'une fête, où l'aspect mercantile a depuis très longtemps pris le dessus sur l'aspect religieux ou tout simplement humain? Non, si vous n'avez pas d'argent pour payer des choses que vous ne pouvez pas vous offrir, empruntez cet argent! Même si les perspectives sont mauvaises! Même si l'année prochaine, vous ne pourrez peut-être même plus emprunter!

Et tous les organismes de crédit et prêts à la consommation sont à mettre dans le même panier, les Sofinco, Cofinoga, Mediatis, Cofidis, Empruntis ou Cetelem, qui fait tout ce qu'il peut pour se démarquer de la concurrence en se prétendant différent* et, tellement mieux que les autres, que tout le monde voudrait l'imiter. Car finalement sauf à être déclaré en faillite personnelle et à avoir ses crédits annulés, plus ça va mal aller pour nous, plus ça sera rentable pour eux, à coup d'intérêts cumulés, qui font qu'on se retrouve souvent à rembourser deux fois le montant de ce que l'on a emprunté. Et je pense en la matière, au système opaque et pourri des crédits revolving, qui malgré de nombreux effets d'annonces de différents gouvernements a encore de très beaux jours devant lui, faute d'une réglementation plus contraignante.

Pour comprendre ma haine pour ces organismes, j'ai parmi mes proches, des personnes qui après avoir été endetté jusqu'à la gueule, ont finalement réussi à rembourser leurs crédits grâce à l'aide providentielle de leur famille. Figurez-vous que certains organismes les considèrent encore comme leurs clients, i.e. avec la possibilité de ré-emprunter de l'argent demain! Sans parler des autres organismes qui les draguent encore avec de nouvelles propositions alors qu'ils savent forcément grâce à leur historique de crédit chez eux qu'ils ne sont pas solvables! C'est une honte! Autant tendre une seringue à un camé en sevrage ou une bouteille d'alcool à un alcoolique abstinent.

Mais pour moi, la palme des mauvaises intentions devrait être remise à 80% des organismes qui proposent des rachats de crédits ou encore des regroupements de crédit. Pour ceux qui ne connaissent pas le mécanisme, je vous l'explique sommairement :
- Rachat de crédit : Untel a pris un crédit sur 3 ans, mais depuis qu'il ou sa femme a perdu son emploi, les mensualités sont trop élevées et il ne peut plus faire face aux remboursements. Une société de rachat de crédit va lui proposer de racheter son crédit à la compagnie où il l'a souscrit afin de lui proposer un nouveau crédit non pas sur les 2 années de remboursement qu'il lui restait, mais sur 5 ou pourquoi pas 10 ans. Sa mensualité va diminuer de 70%, sauf qu'il va payer pendant 3 fois plus de temps, et donc verser in fine plus d'intérêts à son nouveau organisme de crédit.
- Regroupement de crédit : Le principe est à peu près le même, sauf que Untel a cette fois-ci multiplié les crédits : un pour acheter une télé LCD écran plat à Noël, un autre pour payer les remboursements d'un vieux crédit, un autre pour réparer la boite de vitesse de la voiture et encore un parce qu'il a fallu changer la chaudière. Dans le même temps, ses factures de gaz et d'électricité ont pris 30% et aujourd'hui, il ne peut plus faire face à ses crédits, qui cerise sur le gâteau sont encore augmentés d'agios, frais de retard, frais d'impayés, frais de dossier, etc. L'organisme financier de regroupement de crédit va lui proposer de racheter tous ses crédits pour les remplacer par un seul crédit souscrit auprès de telle ou telle établissement financier spécialisé sur le regroupement de crédit. Là encore, les mensualités seront un peu plus légères mais la durée du crédit sera augmentée de plusieurs longues années... où on pourra encore lui proposer et accepter de lui ouvrir de nouveaux crédits.

Bref la spirale est implacable, plus nos finances vont mal, plus les organismes financiers créent des produits ad hoc pour y remédier, mais pas dans notre intérêt, car ne parlons pas de philanthropie, mais rien que la notion de moralité leur est étrangère. Et les politiques font le dos ronds. Ils ont besoin des banques pour prêter de l'argent aux entreprises, voir aux ménages pour qu'ils puissent consommer et faire tourner les entreprises, alors comme la morale (sauf quand il s'agit de la faire à l'autre camp) n'est pas leur fort non plus, on est pas près de sortir de l'ornière.


* Personne n'a pu échapper au matraquage de la série de pub où tout le monde veut ressembler au "gentil bonhomme vert Cetelem" qui apporte "crédit et bonheur", mais vous souvenez-vous du coup médiatique Bingo Crédit, tenté par Cetelem en 2009?





4 commentaires:

Anonyme a dit…

tout est fait pour ruiner les pauvres et même quand ils ont plus un euro, on arrive encore à les fragiliser avec des crédits à gogo, du rachat de crédit ou du regroupement de crédit. Mais à part ça, Sarko 1er a dit qu'il allait faire le ménage...

Anonyme a dit…

Et tout ça pour acheter des produits fabriqués en Chine par des gosses de 6 ans

Anonyme a dit…

Le crédit ça dépanne aussi les fins de mois difficiles et le rachat de crédit permet souvent à des personnes dans des situations inextricables de s'en sortir et d'éviter la faillite personnelle

Simulation Rachat de Crédit a dit…

Bonjour. On ne peut pas dire qui a raison ou tort mais le fait est que devant le fait accompli, le regroupement de crédit reste une solution viable pour les particuliers surendettés. Cela permet au moins de garder la tête hors de l'eau si vous me permettez l'expression. Bref, il ne faut pas négliger le potentiel d'un rachat de crédit et faire des simulations de rachat en ligne dès que possible ou en tout cas dès que les taux le permettent comme c'est le cas actuellement. De toute façon, on a plus rien à perdre au contraire. Merci pour cette explication claire et précise que vous avez apporter.

Enregistrer un commentaire

MAST vous donne la parole, c'est l'occasion de donner votre avis, alors profitez-en!
NB : Les messages grossiers, orduriers, injurieux, diffamatoires, spam, etc. seront directement supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...