lundi 9 janvier 2012

Marine Le Pen trahie par ses tics faciaux - La démocratie en péril?


Avec 30% d'intentions de vote mais moins de 500 signatures, Marine Le Pen se disait extrêmement inquiète pour la démocratie française, ce matin, sur le plateau de BFM TV, puis sur celui de RMC.

La candidate Front National répète, à qui veut l'entendre, qu'il existe un risque important qu'elle ne parvienne pas à obtenir les 500 signatures requises pour pouvoir se présenter à l'élection présidentielle.
La faute aux 2 partis majoritaires qui auraient passé des consignes, à la dépendance des petites communes face aux conseils régionaux et généraux, au non-anonymat des signatures...

Ceux qui me lisent depuis un certain temps savent que je suis pas un électeur du front national ni un sympathisant de ses idées, mais cet état de fait, "qu'un candidat déclaré ne puisse se présenter alors que plusieurs millions de français se disent prêts à voter pour lui", me semble totalement inacceptable et en divorce total avec les principes de notre République.

Et croyez-moi, je ne fais pas partie des 30% d'électeurs qui envisagent de confier les rênes du pays à Marine Le Pen, mais je le considérerais comme le signe fort de la confiscation de notre avenir par les mains de la classe politique dominante, droite et gauche confondues.

Maintenant si je partage l'analyse selon laquelle la candidature de Marine Le Pen diminue les chances de réélection de Nicolas Sarkozy, je ne suis pas du tout d'accord avec elle quand elle dit que, si elle n'est pas candidate, il n'a aucune chance d'être élu.
D'ailleurs Marine Le Pen ne semblait pas vraiment d'accord avec... elle-même, au moment où elle prononçait ces mots, comme en témoigne l'expression incontrôlée de son visage qui vient démentir toute conviction réelle : Elle affirme quelque chose tout en faisant non de la tête.

Je pense bien au contraire, et d'ailleurs c'est la base du message martelé par Le Pen aujourd'hui, que la droite n'a aucun intérêt à ce qu'elle soit candidate, et que c'est pour cela que les prétendues consignes auraient été passées. La meilleure chance de Sarkozy pour l'élection présidentielle de 2012, c'est de faire face à une gauche éparpillée, pas d'éparpiller les votes fidèles à la droite.

Et encore une fois ce n'est pas moi qui le dit, c'est Marine Le Pen, elle-même, en secouant la tête de gauche à droite :)

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Manque une vidéo pour pouvoir juger par soi-même...

Enregistrer un commentaire

MAST vous donne la parole, c'est l'occasion de donner votre avis, alors profitez-en!
NB : Les messages grossiers, orduriers, injurieux, diffamatoires, spam, etc. seront directement supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...