vendredi 30 octobre 2009

Portrait d'un type qui a de l'avenir

Savez-vous à quoi ressemblera l'ordinateur portable en 2015?
Moi non plus, mais lui apparemment il sait...
À mon avis, si j'étais à la tête d'un google, apple, microsoft ou autre super meta compagnie, j'engagerais vite ce monsieur.

Ci-dessous, appréciez sa thèse : Le portable de demain

mardi 27 octobre 2009

Dépénaliser le cannabis, une question qui mérite d'être posée ?

Alors que nos voisins européens révisent leur position sur la question du cannabis et que la Belgique vient d'emboiter le pas de la suisse sur le chemin de la dépénalisation de la consommation, la France est encore extrêmement divisée sur la question.

Ces derniers mois, les publicités se sont multipliées pour dénoncer la dangerosité du fléau cannabis, allant parfois jusqu'à remettre en question les résultats d'études scientifiques sur la dépendance à ce produit. En effet, le message actuellement véhiculé dans les spots est que le cannabis entraîne une dépendance.

Ce que ces messages ne précisent pas, c'est que la dépendance est psychologique et non physique à l'instar de drogues comme la cocaïne ou l'héroïne, auxquelles certaines associations anti dépénalisation tentent d'assimiler le cannabis... avec à mon avis un premier effet pervers, celui de créer un amalgame dangereux dans la tête des jeunes qui sont de plus en plus nombreux à expérimenter la fumette.

En effet, vous ne trouverez pas beaucoup de personnes, parlant en connaissance de cause, à savoir en ayant déjà expérimenté le cannabis, qui vous diront avoir ressenti une dépendance physique à ce produit stupéfiant. Aussi, si l'on classe cette drogue sur le même plan que celles que l'on nommait autrefois des drogues dures par opposition justement aux drogues dites douces, cannabis et haschich, comment veut-on que la dangerosité, pourtant avérée de ces autres substances ne soit pas remise en cause par les jeunes. Ce qui pourrait expliquer la forte accélération de la pénétration des drogues dures auprès d'un public toujours plus jeune.

Quant à la dépendance psychologique, rappelons qu'elle n'est pas l'apanage des produits dits stupéfiants : alcool, médicaments, tabac, café, thé, jeu, Internet, jeux vidéos, shopping (achat compulsif) ou même l'amitié et l'amour sont susceptibles d'engendrer une dépendance.

Alors pourquoi pénaliser? La grande question reste de savoir si le cannabis est une porte d'entrée vers la consommation de produits toujours plus dangereux. Et il n'est pas si facile de trancher. Il est effectivement rare qu'un consommateur de cocaïne n'ait déjà consommé du cannabis... sauf que différentes études récentes tendent à démontrer que dans les nouvelles tendances de toxicomanie, les nouveaux utilisateurs de drogues dites dures, ne sont pas forcément passés par la case drogues douces, à moins de considérer l'alcool comme une drogue.

Donc à mon avis, si l'on voulait être totalement cohérent avec notre politique actuelle, le tabac et l'alcool devraient être interdits... mais nous savons que certains lobbies sont trop puissants pour qu'une telle mesure soit envisageable.

Et puis, est-ce que le "tout interdit" est vraiment ce que nous souhaitons comme règle de prévention pour notre société ou est-ce seulement la seule issue possible quant on laisse capituler notre volonté d'éduquer?

vendredi 23 octobre 2009

La France change...

et je ne suis visiblement pas le seul à m'en inquiéter...

Aujourd'hui les journaux titrent "Jean Sarkozy renonce à la présidence de l'EPAD"...
mais il se présente quand même comme administrateur et sera probablement élu à cette fonction dès midi.

What a shame ! Vive le cumul : études + fonctions municipales + administrateur d'établissement public...

Déjà que ses études semblaient, si ce n'est lui donner du fil à retordre, du moins représenter un surcroit de travail (une licence en 5 ans)... heureusement qu'il y a plein de jobs en France où on est grassement payé à ne rien foutre pour arrondir ses fins de mois!
Mais que les jeunes diplômés Bac +6 de 24 ans ne rêvent pas (les plus agés ou moins qualifiés n'en parlons pas), ces jobs sont hors de leur portée... Il faut dire que tout le monde ne peut pas se targuer d'avoir un papa président de la république.

Heureusement certains trouvent encore le recul d'en rire :



Mais ne vous étonnez pas si le Prince Jean prend la présidence de l'EPAD dans 2 ans, car après une aussi longue carrière au sein de cet établissement, gageons, et n'en déplaise à ses détracteurs qu'il aura effectivement toute la légitimité et l'expérience nécessaire!
Les jeunes diplômés au chômage pourront se consoler, d'ici là, ils auront le RSA ;(

lundi 19 octobre 2009

Affaire Jean Sarkozy : L'arbre qui cache la forêt !

Pour revenir sur cette affaire qui a défrayé la chronique et dont le dénouement n'est pas encore connu, je voudrais attirer votre attention sur une dimension de cette affaire qui n'a pas suffisamment été mise en lumière à mon avis.

En gros, même si cette affaire est particulièrement médiatique et terriblement inquiétante à plus d'un niveau, elle est surtout révélatrice d'une pratique tellement ancrée dans les moeurs françaises, qu'il fallait que son niveau soit énorme et touchant au chef de l'état pour qu'elle émeuve l'opinion : J'ai nommé la culture du piston et du passe-droit.

Car si l'affaire Jean Sarkozy déchaine la polémique, elle est loin d'être une exception, c'est même une des pierres angulaires du fonctionnement de notre société. Si l'on appartient pas au sérail, nos chances d'accéder à de hautes responsabilités sont extrêmement ténues. Et ce ne sont pas les quelques exemples "d'ascenseur social", tel le cas Dati, qui doivent nous faire oublier que pour réussir sa carrière en France, il vaut mieux être le fils, le cousin, le frère ou encore le compagnon ou la compagne de.

Autrement dit, je déplore que le débat soit resté dans la superficialité du cas Jean Sarkozy et que les médias n'en aient pas plus profiter pour décrypter la culture du copinage made in France.

mardi 13 octobre 2009

Affaire Jean Sarkozy - EPAD

J'en remets une couche, mais c'est après avoir vu sur Canal Plus, l'illustration de la ligne de défense élyséenne sur la question de la nomination de Jean Sarkozy à la tête de l'EPAD.

En gros, pour ceux qui n'ont pas eu la chance de voir le reportage, l'équipe du Grand Journal de Canal a mis bout à bout les nombreuses réactions des ministres via différents médias et émissions, dont ils étaient les invités.
Là où l'on pourrait s'attendre à des différences, voir peut-être une petite gène, une tentative d'esquiver, en fait... pas du tout!
Ils ont presque tous tenu le même discours, comme si on leur avait remis un polycopié au réveil pour préparer "l'examen" du jour.
Et c'est peut-être ce qui me gène le plus: cette homogénéité de la pensée et ce manque d'esprit-critique;
ce reportage donne vraiment l'impression que nos ministres sont juste de bons toutous qui font les beaux et rapportent la ba-balle comme on leur a appris... sinon à la niche ?

Au-delà du piètre exemple que la France donne à l'international, ce qui est quand même le comble pour un pays réputé donneur de leçon, et qui se devrait donc d'être exemplaire; comment notre président et son gouvernement pensent-ils ne pas entériner définitivement leur divorce d'avec la jeunesse? Comment ne pas alimenter les vocations anarchistes, révolutionnaires, "besancenoires", si on donne tant de grain à moudre en prêtant le flanc à tant de critiques justifiées... Qui plus est, quand les plus hautes instances soutiennent l'insoutenable au risque de totalement se discréditer?
Je suis atterré car je trouve ces comportements parfaitement irresponsables et donc antinomique avec les fonctions de leurs auteurs.

Elle semble bien loin l'époque où les ministres quittaient le gouvernement pour divergence d'opinions... La nouveauté du gouvernement Fillon 3, c'est que l'on s'accroche à son siège! Quelle honte pour la République!

Jean Sarkozy nommé à la tête de l'EPAD, bienvenue en France-Afrique

L'annonce de la probable nomination de Jean Sarkozy, 23 ans, à la tête de l'EPAD (l'Etablissement Public d'Aménagement du Quartier d'Affaires de La Défense) me laisse sans voix, mais fort heureusement les réactions en France et à l'étranger ne manquent pas.

Perso, j'ai un peu l'impression de vivre dans une République bananière où le chef de l'état nomme sa clique et sa famille à tous les postes clefs, sans pour autant se poser un seul instant la question de la compétence ni, et c'est plus grave encore, celle de l'intérêt général. N'est ce pas l'une des premières missions du chef de l'état?

Je n'ai rien contre Jean Sarkozy à titre personnel, qu'il ait été élu à Neuilly soit, il n'y a pas d'âge pour avoir des opinions et faire de la politique*... mais qu'il se retrouve bombardé à la tête du plus grand quartier d'affaires de France me laisse pour le moins dubitatif.

Au-delà du titre ronflant, il s'agit d'un poste important et d'une mission d'envergure, dont les prérogatives risquent de peser sur l'équilibre économique de la zone "Défense" et plus largement sur les impôts des contribuables...

L'expérience n'attend pas forcément le compte des années, mais j'ai peine à croire qu'à seulement 23 ans, sans diplôme ni la moindre vraie expérience professionnelle, l'on puisse prétendre à pareille charge.

Remarquez, ça pourrait être un signe fort envers la jeunesse, la France vous ouvre ses plus hautes instances même sans expérience ni diplôme... Sauf que je ne suis pas sur que n'importe quel petit jeune de chez nous ait la moindre chance, à bagage équivalent avec celui de Jean Sarkozy, de décrocher un poste de manager chez Mc Do... Il pourra y arriver sans aucun doute... mais après être passé à la caisse, en préparation, au nettoyage... Mais jamais du jour au lendemain.

Quelle belle image de la France est-on en train de produire au-delà de nos frontières... Entre ironie et indignation, la presse internationale se moque de la désinvolture de cette nomination du fils à papa-président. Et moi je me demande : si on réussit à nous faire avaler ça, pourquoi pas lui offrir un ministère pour ses 25 ans ? Chiche ?


* en aparté : je suis même plutôt 100% pour que nous ayons de jeunes élus en charge de nos villes!

mercredi 7 octobre 2009

Brigitte, plus de mannequin, un exemple à suivre !


Brigitte, c'est le "femme actuelle" allemand, un magazine pour les femmes qui vient de prendre une décision à mon sens exemplaire : Ne plus utiliser de mannequins pour leurs couvertures ni pour leurs articles.

La raison invoquée est simple : Ne plus encourager leurs lectrices à maigrir sans cesse pour ressembler à des filles, dont on peut souvent à raison, se poser la question de l'anorexie; et plus largement, présenter des corps et des visages qui ressemblent à ceux des "vraies femmes".

Exit les filles chétives de 45kg, bonjour "Madame Tout-le-Monde" ! Voilà un magazine qui prend ses responsabilités afin de ne plus laisser son lectorat s'identifier à des canons de beauté imposés par les diktats de la mode internationale.

Un changement de politique rédactionnelle qui pourrait faire boule de neige en France à un moment où nos parlementaires étudient un texte visant à rendre obligatoire une mention pour signaler les images "retouchées". Brigitte s'est donc mis à la recherche de nouveaux modèles parmi ses lectrices : "Nous cherchons des femmes de plus de 18 ans, qui ont leur propre identité. La coiffeuse, la musicienne, la footballeuse... on n'exclue pas non plus de proposer à des politiciennes ou des actrices de poser pour nous."

Au-delà du coup de pub offert par l'annonce de cette décision, on peut imaginer que cette nouvelle politique aura aussi une incidence sur les coûts de l'éditeur et espérons-le sur la perception que les femmes ont de leur corps.

mardi 6 octobre 2009

MyFab, le point sur les avis 2ans plus tard !



Je ne pensais pas que mon premier billet sur MyFab rencontrerait un tel succès, mais visiblement le récit de mes tribulations "ulyssiennes" pour me faire livrer 2 poufs ont trouvé un certain écho sur le net, voir une véritable cage de résonance.

Mais comme je l'ai écrit en titre de ce billet, 2 ans sont passés depuis et il me semble qu'il est temps, si ce n'est de remettre les compteurs à zéro, du moins de remettre les pendules à l'heure.

Voici donc un petit article récapitulatif pour les internautes pressés qui veulent se faire une idée avant de passer leur commande sur MyFab.

Ce billet a reçu 33 commentaires et 22 votes à ce jour. Notons que le vote n'a été ouvert que plus récemment.

Le bilan des votes :
15 personnes ont trouvé l'article intéressant ou pertinent (votes intéressant ou d'accord) et 7 ont marqué leur désaccord, signifiant par là que tout s'était bien passé pour eux.

Ce qui donne environ 30% d'utilisateurs satisfaits après réception de leur commande. Pour relativiser un peu ce résultat qui peut sembler faible et inquiétant, n'oublions pas que les utilisateurs satisfaits sont certainement moins nombreux à écumer les forums pour partager leur joie : Tout se passe bien, c'est normal et on passe à la suite, en revanche, quand il y a un problème et que l'on se trouve face à un service après-vente obtus voir muet, c'est là que tout un chacun prend le taureau par les cornes.

Maintenant essayons de faire un peu le tri parmi les commentaires pour déterminer les articles qui posent problème et ceux qui semblent visiblement satisfaire les clients de MyFab :

1° Les poufs :
Le plus gros sujet de discorde :)
En résumé : La qualité du produit et le rapport qualité-prix ne sont généralement pas remis en cause. C'est une bonne alternative quand on a pas les moyens de s'offrir un FatBoy. Le seul hic avec les poufs Big George, c'est leur odeur au déballage, mais qui finit vite par s'estomper. En revanche, les délais de livraison de cet article ne semblent que rarement respectés.

2° Optical Table :
Une personne nous a rapporté que sa qualité laisse un peu à désirer, le plateau étant visiblement peint avec de la peinture à l'eau. Cet article a donc été signalé comme fragile. Pas de problème concernant la livraison.

3° Le Baby-Foot :
Visiblement les avis de ceux qui ont commandé sont unanimes, la qualité est médiocre et le baby foot est donc fragile. L'un des commentaires d'un spécialiste du sujet expliquait qu'au prix proposé, il lui semblait impossible de faire réaliser un babyfoot de qualité.

4° Les Toiles et tableaux :
Quelques critiques quant à la qualité des reproductions et à la fidélité des couleurs, parfois jugées fades par rapport aux images de présentation sur le site MyFab. Les délais de livraison ne semblent pas totalement respectés non plus. En revanche, la promesse de remboursement semble avoir été tenu pour cex qui n'étaient pas satisfaits de leur acquisition et qui l'ont renvoyé dans les délais.

5° Le fauteuil Club Legendary Armchair :
Pas de retour concernant la qualité du produit, mais un délai de livraison de 9 mois pour un des clients. Gageons, compte-tenu du process de fabrication et d'envoi, que ce client n'était peut-être pas le seul dans son cas.

6° Les montres GAME OVER :
Un produit qui visiblement satisfait ceux qui ont passé commande (et dont je fais partie). Le produit est livré dans les temps et sa qualité est conforme aux attentes.
Le seul commentaire négatif provient d'une erreur de livraison : une cliente qui a reçu un autre modèle que celui qu'elle avait commandé... ça peut arriver partout !

7° Haut Parleurs Aerosystem de JM Jarre :
Visiblement le produit n'a jamais été livré suite à un changement (ou plutôt un désistement) de fournisseur, mais il semble que MyFab ait pris les devants face à ce problème et remboursé intégralement celles et ceux qui avaient passé commande pour ce produit.

8° La lampe BOW LAMP
Un seul retour et 100% positif, donc visiblement rien à redire sur ce produit pour lequel vous pouvez donc passer commande sans souci.

9° Tabouret Black VIP Cube
Un commentaire nous signale un retard et une qualité un peu inférieure à ce qui était espéré par le client.

10° Canapé SQUARE SOFA
La livraison peut manifestement être un peu plus longue que prévu, mais les clients sont visiblement satisfaits par ce canapé proposé à un tarif vraiment concurentiel.


Je tiens à préciser que cette synthèse a été réalisée à l'aide des commentaires laissés sur ce blog pour l'article "déçu par MyFab" et grâce à ceux postés en réponse au billet "Les bigs poufs MyFab, trop beau pour être vrai" de l'excellent blog COBAYE-CONSO
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...