mercredi 4 avril 2012

Et si Mélenchon était la nouvelle et dernière carte de la droite?


Vous avouerez que c'est étonnant comme Jean-Luc Mélenchon est devenu le chouchou des médias à 1 mois de la présidentielle. Je viens même de lire le titre d'un article qui disait, en résumé, que la campagne du candidat du Front de Gauche avait été jugée meilleure que celles de Sarkozy et Hollande.

C'est curieux, tout de même, non? Certes Mélenchon est un bon client pour les médias, il fait le spectacle et n'a pas sa langue dans sa poche. Mais fait-il vraiment mieux que Besancenot en 2002 et 2007? Je n'en ai pas l'impression. Mélenchon dit des choses justes avec conviction, soit, mais pas plus que Besancenot et peut-être même avec moins d'énergie révolutionnaire.

Pourtant depuis quelques temps, de nombreux médias n'en ont plus que pour lui, l'ayant déjà hissé au rang de 3e homme avant même que les sondages ne le confirment. Alors on peut logiquement se poser la question du pourquoi cette ascension médiatique radicale dans la dernière ligne droite de la campagne.

Je me permettrais d'avancer 2 pistes, qui je crois, méritent d'être "investiguées" :

- Les amitiés que le chef de l'état entretient avec les "capitaines" de nombreux médias auraient peut-être pu lui permettre de suggérer à l'oreille des rédactions qu'il fallait accorder un peu plus d'attention au candidat du front de gauche, qu'ils ne le firent lors des précédents scrutions.

- Sarkozy et l'UMP ayant très largement chassé sur les terres du FN, il me semble cohérent d'imaginer qu'à défaut d'avoir convaincu l'électorat nationaliste, le rôle de 3e homme médiatique généralement dévolu au FN pouvait lui être repris. Puisque son discours est déjà porté par la voix de l'UMP, nul besoin de pousser artificiellement le FN comme cela fut le cas pendant les 15 dernières années.

D'autant que la montée de Mélenchon, comme le relevaient déjà les médias la semaine dernière, constitue finalement le pire scénario pour Hollande, l'un des seuls qui puissent l'empêcher d'atteindre un 2e tour où rien ne saurait l'empêcher de gagner quel que soit son adversaire.

L'impression que j'en retire, c'est que la droite joue encore avec le feu. Après avoir fait les beaux jours du FN, clivant du même coup un peu plus notre pays en libérant l'expression d'un racisme latent, les médias soufflent aujourd'hui sur les braises de l'extrême gauche. Ce processus qui est désormais en marche et qui ne s'arrêtera pas avec l'élection d'un candidat quel qu'il soit, nous le paierons un jour.

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Pas du tout d'accord! Où est-ce que les médias font l'apologie de Mélenchon? C'est plutôt le contraire. Et oui, il est passé devant Bayrou et LePen et on devrait le passer sous silence? Et encore ça était long à reconnaître. Donc le péril FN n'a plus de raison, c'est en train de s'écrouler. Le vote utile n'a plus d'excuses et si le PS perd il faudra qu'il s'en prenne qu'à lui-même car il n'aura, encore une fois, pas séduit l'électorat de gauche.

Corinne a dit…

Si Hollande perd, c'est le PS qui perd... ce PS qui est devenu un parti social démocrate et qui a oublié qu'il était de gauche ! Mélenchon est le seul à porter l'espoir avec un vrai programme de gauche ! Et c'est le seul qui pourra rassembler à gauche au 2ème tour ! Il n'y a plus besoin de ressortir le sempiternel "vote utile" ! il faut un vote de convictions ! Votez Mélenchon et la droite l'a bien compris, elle tape là où ça pêche ... le programme tout mou de F Hollande !

Annabelle (Paris) a dit…

100% d'accord avec l'auteur, qui ne remet d'ailleur spas en cause les qualités de la campagne de Mélenchon, mais qui souligne le fort soudain et étonnant intérêt des médias pour ce candidat qui partait de très loin, et cela avant même qu'il gagne des points dans les sondages!

Roger Écoute a dit…

Mélenchon c'est la bombe à retardement de l'élection présidentielle 2012

Anonyme a dit…

Mélenchon fait le Média et fait le construire grande le pouvoir

Anonyme a dit…

Mélençon fait appelle Français et l'union Grand Maghreb doivent rester à la main forte

Anonyme a dit…

En attendant, Il a été au top après l'annonce des résultats du 1er tour de l'élection présidentielle, en annonçant qu'il n'y aurait pas de tractation entre les 2 tours et qu'il invitait les électeurs du front de Gauche à voter (Hollande) contre Sarkozy le 6 mai.

Enregistrer un commentaire

MAST vous donne la parole, c'est l'occasion de donner votre avis, alors profitez-en!
NB : Les messages grossiers, orduriers, injurieux, diffamatoires, spam, etc. seront directement supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...