lundi 18 juin 2012

UMP, set & match!


Tétus, obstinés et de mauvaise foi, vis à vis des autres et d'eux-même, l'UMP et ses cadres ont foncé la tête la première vers le mur... et le mur n'est pas tombé. Bien au contraire, au pied du mur, on peut ramasser les miettes du parti à la petite cuillère.

Le responsable? Sarkozy, bien sûr, mais également toute sa clique, imbue d'elle-même, et qui après le départ du patron, n'a pas su ni voulu se remettre en question : Après la défaite à la présidentielle, et contre toute logique, l'UMP s'est enferré dans sa suffisance et son auto-complaisance, ne voulant pas tirer les leçons du cinglant désaveu du mois de mai.

Là où il aurait fallu essayer de faire amende honorable, et de paraphraser le Général dont ils se targuent d'être les héritiers, avec un "je vous ai compris", l'UMP a fait la sourde oreille et continué de s'extrême-droitiser.

Qu'à cela ne tienne, les électeurs ont fait le ménage, mis hors jeu les brebis galeuses comme Nadine Morano et donné la majorité absolue au PS qui a maintenant les coudées franches pour appliquer son programme. Il reste à espérer qu'ils auront compris que les français ne leur ont pas pour autant signé un chèque en blanc et qu'il va falloir assurer et assumer.


2 commentaires:

Anonyme a dit…

c'était joué d'avance... et le pire c'est qu'à les entendre, certains n'ont toujours pas compris!

Anonyme a dit…

Nadine Morano!! pfff! quelle honte!! et dire que cette femme a été ministre!! Quand on voit sa dernière boulette sur sa meilleure amie tchadienne plus noire que les arabes... c'est débilitant!

Enregistrer un commentaire

MAST vous donne la parole, c'est l'occasion de donner votre avis, alors profitez-en!
NB : Les messages grossiers, orduriers, injurieux, diffamatoires, spam, etc. seront directement supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...